Laver sa voiture dans la rue est passible d'une amende de 450€

1 min de lecture

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris

Voir mes favoris

Ce contenu a bien été supprimé de vos favoris

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner
© undefined undefined

Beaucoup d’automobilistes l’ignorent, mais il est interdit de laver sa voiture sur la voie publique en France.

Que dit la loi ?

Cette interdiction est inscrite dans le Règlement sanitaire départemental. L’article 99-3 stipule en effet que « le lavage des voitures est interdit sur la voie publique, les voies privées ouvertes à la circulation publique, les berges, ports et quais ainsi que dans les parcs et jardins publics ».

Pourquoi une telle réglementation ? Tout simplement pour protéger l’environnement. En lavant votre véhicule sur la voie publique, les eaux savonneuses rejetées risquent de polluer les sols et des résidus d’hydrocarbures et d’huiles peuvent également être déversés.

Que risque-t-on ?

Même si les cas de verbalisation sont rares, ils existent ! Si les forces de l’ordre découvrent que vous nettoyez votre voiture dans un des endroits cités dans l’article 99-3 cité plus haut, vous encourez une amende forfaitaire de 68 € (450 € maximum), selon l’article 7 du décret 2003-462. S’il est prouvé que le déversement d’eaux usées est à l’origine d’une pollution, vous risquez 75 000 € d’amende et deux ans de prison, selon l’article L.216-6 du Code de l’environnement.

Quelles solutions pour laver sa voiture dans les règles ?

Pour laver votre voiture sur la voie publique sans enfreindre la loi, il reste une solution : le lavage à sec. Une méthode économique et écologique puisque vous aurez simplement besoin d’un chiffon doux en microfibres et d’un produit d’entretien spécifique, sans émulsion ni rinçage.

L’autre solution est, bien entendu, de vous rendre dans une station de lavage. Selon la commission lavage haute pression du Conseil national des professions de l’automobile, le lavage haute pression ne nécessite que 50 à 60 litres d’eau par véhicule, contre 200 litres pour un lavage à rouleaux et jusqu’à 300 litres pour un lavage à domicile. Les stations de lavage ont, par ailleurs, l’obligation de filtrer les eaux usées.

A lire aussi