Automobile : achat ou location avec option d'achat ?

Karla veut changer de voiture. Elle se demande si la location avec option d’achat est plus intéressante que l’achat direct ? Maxime Chipoy, directeur du site Moneyvox.fr, spécialiste de la protection des consommateurs dans le domaine financier lui répond.

Retrouvez ce contenu dans votre compte en cliquant sur ce lien

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris dans votre compte

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner
2mn de lecture
Avec la location avec option d'achat, le montant est défini lors de la signature du contrat.
© Studio Romantic/iStock.adobe.com

> Avec une location avec option d’achat (LOA), aussi appelée leasing, vous louez une voiture neuve ou d’occasion par l’intermédiaire d’un concessionnaire ou d’un mandataire à un établissement financier, pendant une durée comprise entre deux et cinq ans. Au terme de la période de location, vous avez la possibilité d'acheter le véhicule à un prix fixé dès le départ ou de le restituer et de repartir sur une nouvelle LOA, ou pas.

> À la différence d’un achat pour lequel vous aurez à souscrire une assurance séparée et à vous occuper seul de l’entretien et des réparations, parfois coûteuses, la LOA peut intégrer l’assurance et l’assistance, les révisions et la prise en charge des pannes. Le tout est compris dans une mensualité dont le montant ne changera pas durant toute la durée du contrat, ce qui permet d'éviter les dépenses imprévues qui peuvent grever un budget.

 > Attention, toutefois, à respecter les termes du contrat, notamment le nombre maximum de kilomètres à parcourir durant le temps de location. Si vous le surestimez, vous paierez trop cher vos mensualités. À l’inverse, si
vous dépassez le kilométrage fixé, vous devrez régler des pénalités. Une renégociation en cours de contrat est tout de même possible contre une modulation des mensualités.

> Autre impératif, se conformer au calendrier. Mettre fin prématurément à une LOA est compliqué. Par exemple, pour une sortie à la quatrième année avec un contrat sur cinq ans, vous serez redevable de toutes les mensualités, jusqu’à la fin du contrat. Il est toutefois possible de sortir prématurément d’une LOA sans être pénalisé en rachetant le véhicule pour le conserver ou le revendre ou en transférant son contrat à une autre personne ou à une entreprise spécialisée. Dans tous les cas, la voiture doit être rendue dans un état impeccable sous peine d’avoir à payer de lourdes pénalités.

LE SAVIEZ-VOUS ?

Pour faire baisser les mensualités, un apport financier peut être réalisé ou la reprise de votre ancien véhicule peut être envisagée.

 

df
Élodie Toustou - DF 540
Publié le

Partager cet article :