Coronavirus : où pouvez-vous partir en voyage ?

6 min de lecture

Retrouvez ce contenu dans votre compte en cliquant sur ce lien

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris

Voir mes favoris

Ce contenu a bien été supprimé de vos favoris

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner
© Travel Wild - iStock

Sera-t-il possible d’aller en Thaïlande, au Maroc ou aux Etats-Unis cet été ? Depuis le 9 juin, la France a assoupli les restrictions de voyage vers les pays hors de l’Europe. Les voyageurs  restent, toutefois, soumis aux conditions d’entrée de chaque Etat.

Une classification des pays selon leur situation sanitaire

Le gouvernement a publié une carte du monde où les pays sont classés en trois couleurs (vert, orange, rouge) en fonction de leur situation sanitaire et de la circulation des variants.

© Service information du Gouvernement

► Voyager à destination d’un pays en vert

Les pays en vert sont ceux où il n’y a pas de circulation active du virus ni de variants préoccupants recensés. Il s’agit de l’Espace européen (sauf le Royaume-Uni), de l’Australie, de la Corée du Sud, d’Israël, du Japon, du Liban, de la Nouvelle-Zélande, des Etats-Unis, du Canada, de l'Arabie Saoudite et de Singapour.

Les vaccinés peuvent voyager sans contrainte, les non-vaccinés sur présentation d’un test PCR négatif de moins de 72 heures au retour.

► Voyager à destination d’un pays en orange

Les pays en orange sont ceux où le virus circule activement dans des proportions maîtrisées, sans diffusion de variants préoccupants.

Les vaccinés n’ont pas besoin de justifier leur voyage à destination d’un pays orange par un motif impérieux. A leur retour, ils doivent présenter à l’embarquement un test PCR négatif de moins 72 heures ou un test antigénique négatif de moins de 48 heures.

Les non-vaccinés doivent justifier d’un motif impérieux pour pouvoir se rendre dans un pays classé orange. De même, ils ne pourront venir en France que pour un motif impérieux avec présentation d’un test PCR négatif de moins 72 heures ou un test antigénique négatif de moins de 48 heures. Ils devront s’auto-isoler pendant sept jours.

► Voyager à destination d’un pays en rouge

Les pays en rouge sont ceux où le virus circule activement et où la présentation des variants est préoccupante. Il s’agit de l’Afrique du Sud, de l’Argentine, du Bahreïn, du Bangladesh, de la Bolivie, du Brésil, du Chili, de la Colombie, du Costa Rica, de l’Inde, du Népal, du Pakistan, du Sri Lanka, du Suriname, de la Turquie, de l’Uruguay, de la Russie et de la République démocratique du Congo.

Il est fortement recommandé de ne pas se rendre dans ces Etats. Seuls les voyages effectués pour un motif impérieux sont autorisés. Pour venir en France depuis un de ces pays, un motif impérieux est également nécessaire ainsi que la présentation d’un test PCR ou antigénique négatif de moins de 48h. Les personnes doivent aussi s’engager à respecter une quarantaine de 7 à 10 jours.

La preuve de vaccination

La preuve de vaccination n’est valable qu’à la condition qu’elle permette d’attester la réalisation d’un schéma vaccinal complet, soit 2 semaines après la deuxième injection pour les vaccins à double injection (Pfizer, Moderna, AstraZneca), 4 semaines après l’injection pour les vaccins avec une seule injection (Johnson & Johnson) et 2 semaines après l'injection pour les personnes ayant déjà eu le Covid. La preuve de vaccination peut être présenter sous format papier ou numérique (QR Code enregistré dans l’application TousAntiCovid).

Mais cette carte prête à confusion puisqu’il n’est pas forcément possible de se rendre dans les pays classés en vert ou en orange par le gouvernement. Par exemple, le Japon et l’Australie sont verts sur la carte. Pourtant, ils n’acceptent pas de touristes pour le moment. Avant tout déplacement, les voyageurs, vaccinés ou non, doivent donc s’informer sur les éventuelles restrictions appliquées par le pays de destination (présentation d’un test PCR, preuve de vaccination, isolement, etc.) en consultant le site Diplomatie.gouv.fr.

Voyager en Outre-mer (Martinique, Guadeloupe, La Réunion…)

Depuis le 19 mai, l’obligation de justifier d’un motif impérieux pour se rendre à Saint-Pierre-et-Miquelon et Saint Barthélémy a été levée. Il en est de même, depuis le 9 juin, pour aller en Guadeloupe, à la Martinique et à Saint-Martin. Pour La Réunion, Mayotte et la Polynésie française, les motifs impérieux sont uniquement levés pour les personnes entièrement vaccinées.

Par ailleurs, le Pass sanitaire, entré en vigueur en France le 9 juin, devient obligatoire dès 11 ans pour les personnes voyageant de et vers les Outre-mer et la Corse.

Voyager pour les personnes vaccinées

Les pays d’Europe accessibles sans quarantaine ni test PCR

  • Albanie
  • Allemagne
  • Arménie
  • Autriche
  • Bulgarie
  • Chypre
  • Croatie
  • Danemark
  • Espagne
  • Estonie
  • Géorgie
  • Grèce
  • Islande
  • Kosovo
  • Lituanie
  • Macédoine du Nord
  • Malte
  • Moldavie
  • Monténégro
  • Pologne
  • République Tchèque
  • Roumanie
  • Slovaquie
  • Slovénie
  • Ukraine
© TFILM - iStock

Des restrictions à venir en Espagne et au Portugal ? 

Dans une interview accordée à France 2, jeudi 8 juillet, le secrétaire d'Etat aux Affaires européennes Clément Beaune a recommandé aux Français de ne pas se rendre en Espagne et au Portugal cet été, deux pays qui font face à une quatrième vague de l'épidémie de coronavirus particulièrement virulente. Une déclaration à laquelle a répondu l'ambassadeur espagnol à Paris auprès de BFMTV : ce dernier a ainsi « encouragé » les Français à venir profiter de leurs congés estivaux de l'autre côté des Pyrénées. Et ce bien que le taux d'incidence y grimpe en flèche, notamment en Catalogne, en Andalousie et dans les Baléares.

Les pays hors d’Europe accessibles sans quarantaine ni test PCR

  • Barbade
  • Belize
  • Colombie
  • Egypte
  • Equateur
  • Groenland
  • Guatemala
  • Kirghizistan
  • Liban
  • Maldives
  • Maroc
  • Mexique
  • Panama
  • République dominicaine
  • Tunisie
  • Turquie

Les pays qui envisagent d’assouplir les restrictions pour les personnes vaccinées cet été :

  • Thaïlande (le pays prévoit d’ouvrir Phuket sans quarantaine aux touristes étrangers vaccinés en juillet. Ils seront limités aux activités dans des zones désignées à Phuket pendant les 14 premiers jours et pourront ensuite visite le reste de la Thaïlande).

Un passeport sanitaire européen

A partir du 1er juillet, un certificat vert européen permettra de se déplacer librement à l’intérieur de l’Europe. Il pourra intégrer une preuve de vaccination, un résultat de test négatif ou une preuve de rétablissement du Covid de moins de 6 mois.

Les pays toujours fermés (sauf exceptions)

  • Angola
  • Argentine
  • Australie
  • Azerbaïdjan
  • Birmanie
  • Canada
  • Chili
  • Chine
  • Corée du Sud
  • Erythrée
  • Iles Fidji
  • Guinée
  • Guinée équatoriale
  • Ile Maurice
  • Inde
  • Indonésie
  • Iran
  • Israël
  • Japon
  • Kazakhstan
  • Koweït
  • Laos
  • Lesotho
  • Lettonie
  • Madagascar
  • Malaisie
  • Malawi
  • Mongolie 
  • Nouvelle-Zélande
  • Oman
  • Philippines
  • Qatar
  • Samoa
  • Sénégal
  • Singapour
  • Russie
  • Suriname
  • Taiwan
  • Tonga
  • Trinité-et-Tobago
  • Turkménistan
  • Uruguay
  • Vietnam

A lire aussi