Coronavirus : où peut-on partir en vacances ?

Malgré la situation sanitaire, il reste possible de voyager en Outre-mer, en Europe et dans d’autres pays étrangers sous certaines conditions.

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris dans votre compte

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner
12mn de lecture
© Rawf8

A moins de deux semaines des premières vacances scolaires de l’année, qui débuteront le 6 février prochain pour la zone A, certains Français se demandent s’ils pourront partir. Si un troisième confinement de la France se profile, il reste encore possible de voyager en France métropolitaine, vers l’Outre-mer et l’étranger mais les conditions d’entrée se durcissent de plus en plus.

Des tests pour entrer en France

Depuis le 18 janvier, les voyageurs venant d’un pays extérieur à l’espace européen (Union européenne, espace Schengen, Andorre, Vatican, Saint-Marin, Monaco) doivent présenter un test PCR négatif au Covid-19 de moins de 72 heures pour embarquer dans un avion ou un bateau et s’engager sur l’honneur à s’isoler pendant sept jours une fois arrivés en France, puis à refaire un deuxième test PCR à l’issue de la septaine.

Dans les pays où la réalisation d’un test PCR avant le départ est impossible, les voyageurs « devront solliciter au consulat une dispense de présentation de ce test au départ et se verront imposer un test à leur arrivée en France. Ils devront rester à l’isolement pendant sept jours dans un établissement désigné par les autorités », précise le ministère des Affaires étrangères. Les modalités d’application de ces mesures seront précisées dans les prochains jours.

Depuis dimanche 24 janvier, la France réclame aussi à tous les voyageurs européens arrivant par air ou par mer un test PCR négatif de moins de 72 heures.

Voyager en Outre-mer (Martinique, La Réunion, Guadeloupe...)

Depuis le 18 janvier, les voyageurs en provenance de l’Hexagone doivent justifier d’un test PCR ou antigénique négatif réalisé dans les 72 heures avant l’embarquement. Ils doivent également présenter une attestation sur l’honneur déclarant l’absence de symptômes et s’engager à s’isoler pendant 7 jours après leur arrivée et à effectuer un test PCR à l’issue. Cette mesure ne s’applique pas pour la Nouvelle-Calédonie, Wallis-et-Futuna et la Polynésie française, les autorités locales ayant déjà pris des dispositions spécifiques dans le cadre de leurs compétences sanitaires.

Autre condition : les passagers à destination de la Nouvelle-Calédonie, de Wallis-et-Futuna, de la Polynésie française, de la Guyane et de Mayotte doivent justifier d’un motif impérieux.

Voyager en Corse

Pour se rendre sur l’île de Beauté, il est nécessaire, jusqu’au 8 février au moins, de réaliser un présenter un test PCR ou antigénique négatif et de remplir une déclaration sur l’honneur d’absence de symptômes. 

Bon à savoir

Pour avoir des informations pays par pays, consultez le site diplomatie.gouv.fr.

Voyager en Europe

Face aux variants du coronavirus plus contagieux, la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, a « fortement déconseillé », jeudi 21 janvier, les voyages non-essentiels au sein de l’Union européenne, « en raison de la situation sanitaire très grave ». Dans tout l’espace européen, les dispositifs de contrôle aux frontières se durcissent. Dans tout l’espace européen, les dispositifs de contrôle aux frontières se durcissent, même si les pays ne sont pas mis d’accord sur une harmonisation des procédures.

► Les pays ouverts sans conditions

  • Albanie
  • Bulgarie
  • Luxembourg
  • République de Macédoine du Nord
  • Portugal (excepté les îles de Madère et des Açores)

 

► Les pays ouverts avec conditions

  • Belgique

Depuis le 1er août, toute personne qui entre sur le territoire belge et qui souhaite y séjourner plus de 48 heures doit compléter un formulaire électronique d’identification dans les 48 heures précédant son arrivée. Selon les résultats, une quarantaine de 10 jours pourra être exigée ou recommandée. La France étant classée zone rouge, il est en plus nécessaire de présenter un test PCR négatif de moins de 48 heures pour les séjours de plus de 48 heures (sauf pour les travailleurs transfrontaliers).

  • Croatie

Depuis le 1er décembre, il est nécessaire de présenter à son arrivée en Croatie un test PCR négatif de moins de 48h. A défaut, il faut se soumettre à un test PCR à son arrivée et s’auto-isoler dans l’attente d’un résultat négatif. Il est également conseillé de renseigner à l’avance un formulaire en ligne afin d’accélérer le passage à la frontière croate.

  • Espagne

Tout passager souhaitant se rendre en Espagne par avion doit compléter un formulaire personnel et non transférable. Une fois ce formulaire complété et signé, le voyageur reçoit un QR code associé à son voyage qu’il doit conserver sur son téléphone portable ou imprimer afin de pouvoir passer le contrôle sanitaire aéroportuaire. Les voyageurs en provenance de France doivent également présenter un test PCR négatif effectué moins de 72h avant l’arrivée sur le territoire espagnol par voie aérienne (aéroports) ou maritime (ports). Les enfants âgés de moins de six ans et les voyageurs en transit ne sont pas concernés par cette mesure.

  • Grèce

Les voyageurs doivent obligatoirement remplir un formulaire en ligne au moins 48h avant le voyage et présenter à leur embarquement, les résultats rédigés en anglais d’un test négatif au coronavirus Covid-19 (RT-PCR) de moins de 72h pour toutes les arrivées (arrivées par voie terrestre autorisées uniquement via la Bulgarie). Jusqu’au 21 janvier 2021 et en complément des mesures précitées, il est obligatoire de se soumettre à un test rapide en arrivant en Grèce, ainsi qu’à une quarantaine préventive de 7 jours.

  • Italie

Les voyageurs doivent remplir un formulaire, présenter le résultat négatif d’un test PCR ou antigénique de moins de 48 heures et se signaler auprès des autorités sanitaires locales. A défaut, ils doivent effectuer une quatorzaine.

  • Monténégro

Les ressortissants français sont autorisés à se rendre au Monténégro uniquement munis d’un test PCR négatif de moins de 72h. A défaut, l’entrée dans le pays sera soumise à une quarantaine (14 jours) à domicile avec la possibilité d’effectuer un test au bout de 6 jours. Si celui-ci est négatif, la quarantaine prend fin.

  • Pays-Bas

Depuis le 29 décembre, le gouvernement néerlandais impose aux passagers arrivant aux Pays-Bas par avion ou transports collectifs (trains et bus) qu’ils disposent (personnes de 13 ans ou plus) d’un résultat de test PCR négatif datant de moins de 72h, quelle que soit leur nationalité ou leur lieu de résidence. Les voyageurs français doivent ensuite se placer en quarantaine pendant 10 jours, malgré un résultat négatif.

  • Portugal

Les voyageurs peuvent se rendre au Portugal par voie aérienne, terrestre et maritime, sans obligation de test PCR ni quarantaine, sauf cas suspect. Pour les îles de Madère et des Açores, il est toutefois nécessaire de présenter un test négatif, effectué dans les 72 heures précédant le départ. Quelle que soit la destination, les voyageurs doivent renseigner un formulaire.

  • Roumanie

Depuis le 9 janvier, les voyageurs venant de France ou y ayant séjourné au cours des 14 jours précédant doivent s’isoler pendant 14 jours à domicile ou sur le lieu de séjour choisi. La police locale effectuera des contrôles réguliers. La période de quarantaine peut être raccourcie si un test est réalisé au bout du 8ème jour et se révèle négatif.

  • Royaume-Uni

« Tout déplacement ou séjour au Royaume-Uni est fortement déconseillé, du fait de la circulation très active du variant VOC 202012/01 sur le territoire britannique », insiste le ministère des Affaires étrangères. Les voyageurs doivent disposer, avant le départ, du résultat d’un test PCR ou antigénique négatif de moins de 72 heures, et doivent déclarer un lieu d´auto-confinement au Royaume-Uni, dans lequel ils devront se tenir isolés pendant 10 jours. Ils doivent pour cela remplir un formulaire avec les contacts, l'adresse de résidence ou de séjour et les informations de voyage : le Passenger Locator Form. Il est possible de réaliser un deuxième test au cinquième jour d’isolement afin d’y mettre fin s’il est négatif.

  • Serbie

Depuis le 14 janvier, les voyageurs doivent présenter à leur arrivée un test PCR négatif de moins de 48 heures.

  • Suède

La Suède a interdit dimanche 24 janvier, et pour trois semaines, l'entrée sur son territoire depuis la Norvège après l'apparition d'un foyer de variant anglais du coronavirus près d'Oslo.

  • Suisse

La Suisse impose, depuis le 21 janvier, une quarantaine de 10 jours à l'entrée sur son territoire, pour les voyageurs en provenance de la région Provence-Alpes-Côte d'Azur. 

  • Ukraine

Les voyageurs en provenance de France doivent présenter un test PCR négatif de moins de 48 heures avant d’entrer sur le territoire. A défaut, ils doivent s’isoler pendant 14 jours.

Les pays fermés aux voyageurs, sauf exceptions

  • Chypre

Depuis le 28 août, les personnes en provenance de France ne peuvent plus entrer à Chypre sauf si elles figurent parmi les exceptions suivantes :citoyens chypriotes résidant à Chypre, résidents, diplomates, étudiants Erasmus, personnes ayant obtenu un emploi à Chypre, famille au 1er degré d’un résident à Chypre, personne devant se rendre à Chypre pour une circonstance spéciale (décès, etc.).

  • Danemark

Depuis le 29 août, les touristes en provenance de France métropolitaine ne sont pas autorisés à entrer au Danemark.

  • Finlande

Seuls sont autorisés les déplacements de retour en Finlande des résidents permanents et les déplacements professionnels ou pour études dûment justifiés.

  • Hongrie

Depuis le 1er septembre, les frontières hongroises sont fermées aux étrangers. Seuls les ressortissants hongrois et les étrangers résidant légalement en Hongrie peuvent entrer dans le pays à condition de respecter une quarantaine obligatoire de 10 jours. Celle-ci pourra être réduite sur présentation de deux tests Covid-19 négatifs réalisés à minimum 48 heures et à maximum 5 jours d’intervalle. Le premier test Covid-19 pourra être effectué dans un état membre de l’Espace Schengen. Les personnes pouvant prouver, par un document médical en anglais ou en hongrois, qu’elles ont déjà contracté la maladie dans les 6 derniers mois, pourront être dispensées de quarantaine.

  • République tchèque

Il n’est possible d’entrer dans le pays que pour des raisons essentielles (déplacements professionnels, pour se rendre dans des établissements de santé ou pour assister à des funérailles). Les personnes venant de France doivent, en outre, présenter, un test PCR négatif de moins de 72 h et remplir une déclaration en ligne et se munir d’une version papier pour entrer dans le pays.

  • Russie

Les frontières extérieures de la Russie sont fermées aux visiteurs étrangers.

Voyager en dehors de l’Europe

En dehors de l’Europe, seuls quelques pays sont ouverts aux voyageurs français, avec quasi systématiquement des conditions d’entrée à respecter.

► En Amérique du Nord

Depuis lundi 26 janvier, les voyageurs âgés de 2 ans ou plus souhaitant se rendre aux États-Unis par avion doivent présenter un test de dépistage virologique négatif réalisé dans les trois jours précédant le vol. Ces mesures s’appliquent même en cas de simple transit sur le territoire américain.

► En Amérique centrale et du Sud

  • Costa Rica, République dominicaine, Mexique et Jamaïque : ouverts sans test PCR avant le départ 
  • Belize, Brésil, Colombie, Cuba, Dominique, Equateur, Guatemala, Haïti, Honduras, Nicaragua, Panama, Paraguay : avec test PCR obligatoire 
  • Bahamas : avec visa, test PCR et assurance Covid 
  • Bolivie : avec test PCR obligatoire + quarantaine de 14 jours 
  • Chili : avec test + quarantaine de 10 jours + assurance Covid 

 

► En Afrique

  • Afrique du Sud : test PCR négatif datant de moins de 72 heures + prise de température

« Tout déplacement ou séjour en Afrique du Sud est fortement déconseillé, du fait de la circulation très active du variant 501.V2 dans le pays », souligne le ministère.

  • Bénin : deux tests Covid à l’arrivée
  • Botswana : test PCR négatif datant de moins de 72 heures
  • Burkina Faso : 1er test moins de 5 jours avant le départ + 2e test moins de 5 jours avant de quitter le pays
  • Cap-Vert : test PCR négatif datant de moins de 72 heures
  • Côte d’Ivoire : test PCR négatif datant de moins de 7 jours
  • Djibouti : test PCR négatif datant de moins de 72 heures
  • Gambie : test PCR négatif datant de moins de 72 heures + nouveau test à l’arrivée
  • Ghana : test PCR négatif datant de moins de 72 heures + nouveau test à l’arrivée
  • Egypte : test PCR négatif datant de moins de 72 heures avant le départ (96 heures pour les vols en provenance de Paris)
  • Ethiopie : test PCR négatif datant de moins de 5 jours avant l’arrivée
  • Kenya : test PCR négatif datant de moins de 96 heures
  • Maroc : test PCR de moins de 72 heures avant le départ à partir de la date du prélèvement
  • Mauritanie : test PCR ou antigénique négatif réalisé dans les 5 jours avant leur arrivée dans le pays et respecter un auto-isolement de dix jours
  • Mozambique : test PCR de moins de 72 heures avant le départ
  • Namibie : test PCR négatif réalisé dans les 7 jours maximum avant leur arrivée
  • Tanzanie : pas de test, sauf si la compagnie aérienne le demande
  • Togo : test demoins de 7 jours avant le départ + test à l’arrivée (auto-confinement jusqu’au résultat)
  • Zambie : 1er test moins de 14 jours avant le départ + 2e test en Zambie moins de 14 jours avant de quitter le pays
  • Zimbabwe : test PCR négatif datant de moins de 48 heures

 

► En Asie

  • Cambodge : disposer d’un visa d’entrée + d’un certificat médical établi 72 heures avant le départ + obligation de respecter une quatorzaine
  • Corée du Sud : disposer d’un visa de courte durée + test PCR négatif de moins de 72 heures
  • Kirghizistan : test PCR négatif de moins de 72 heures
  • Maldives : test PCR négatif datant de moins de 72 heures + formulaire à remplir
  • Népal : disposer d’un visa de tourisme + test PCR négatif de moins de 72 heures + quarantaine de 7 jours si un test PCR négatif est réalisé au 5ème jour, soit de 10 jours
  • Thaïlande : entrée sans visa possible mais quatorzaine + test PCR négatif de moins de 72 heures + 3 nouveaux tests pendant la quatorzaine.

 

     

    DF
    Auteurs : Sarah Corbeel  | Mis à jour par Mathieu Sicard
    Article mis à jour le 

    Partager cet article :