Déconfinement : comment se dérouleront les mariages dès le 19 mai ?

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris dans votre compte

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner
3mn de lecture
© megaflopp - iStock

Réouverture des salles avec une jauge

A partir du 19 mai, il sera à nouveau possible de réunir famille et amis pour fêter un mariage, des mesures qui étaient attendues depuis plusieurs mois par de nombreux mariés – on attend 40 000 mariages rien que pour le mois de juin ! Les établissements recevant du public (ERP) de type L (salles des fêtes ou à usage multiple, salles de spectacles etc.) pourront en effet rouvrir, mais une jauge maximum de 35 % de la capacité du lieu devra être toutefois respectée.

De plus, à l’intérieur, les personnes devront être assises, et les repas seront interdits. Les dîners et les soirées ne pourront donc se dérouler qu’en extérieur.

En mai, privilégiez les chapiteaux !

« La bonne nouvelle, c’est que les chapiteaux, les tentes et les structures étant considérés comme des espaces de plein air, vous pourrez donc y effectuer le dîner et la soirée », a indiqué Mélissa Humbert, présidente de l’Union des Professionnels Solidaires de l’Evénementiel (UPSE) à nos confrères de BFMTV.

Attention, jusqu’au 9 juin, même en extérieur, cette jauge ne devra pas excéder 35 % de l’espace disponible. Par exemple, si vous avez prévu de louer une tente de 100 m2, vous ne pourrez y recevoir que 35 personnes. Et les tables du dîner ne pourront pas accueillir plus de 6 convives par table… Enfin, le couvre-feu à 21 heures sera toujours en vigueur.

En vidéo : Les quatre étapes du déconfinement

Un peu plus de souplesse en juin

A partir du 9 juin, les fêtes vont être plus animées : en intérieur, on pourra passer à une jauge de 50 %, avec des repas, mais uniquement assis, et toujours à 6 par table. La soirée dansante ne pourra se dérouler qu’en extérieur, chapiteaux inclus. Mais vous pourrez inviter des amis supplémentaires pour la soirée, puisqu’on passe à une jauge de 65 %, assises ou debout. Le couvre-feu passe à 23 heures.

Au 1er juillet : que la fête commence !

Enfin, à partir du 30 juin, on retrouvera des conditions normales : en intérieur comme en extérieur, pour 100 % de la capacité des lieux, assis ou debout et sans couvre-feu. Si les tests PCR et la détention d’un pass sanitaire ne seront pas obligatoires, rien ne vous empêchera de recommander à vos invités d’effectuer un petit test au préalable…

La question du couvre-feu et du pass sanitaire

Pour l’instant, les couvre-feux sont maintenus, avec interdiction de se déplacer après 21 heures du 19 mai au 9 juin, puis après 23 heures jusqu’au 30 juin. Les convives qui voudront danser jusqu’au bout de la nuit pourront donc le faire à condition de dormir sur place. « Le comité interministériel est saisi de la question et nous devrions savoir d’ici la fin de la semaine si rentrer d’un mariage pourra constituer un motif dérogatoire sur les attestations », a expliqué Mélissa Humbert.

Planning de réouverture et autorisations pour les petits et moyens événements privés (dont mariages) en France. Source : UPSE.
 

Phase 1

Dès le 19 mai

Phase 2

Dès le 9 juin

Phase 3

Dès le 30 juin

Protocole à la mairie

1 chaise sur 3

Rang en quinconce

1 chaise sur 2

Rang en quinconce

           -
Célébration

Ouverture des salles et restauration en extérieur

Intérieur : capacité de 35 %

Extérieur : capacité de 35 %

Respect du protocole applicable aux cafés et aux restaurants

Ouverture des salles

Intérieur : capacité de 50 %

Extérieur : capacité de 65 %

Respect du protocole applicable aux cafés et aux restaurants

Ouverture des salles

Intérieur : capacité de 100 %

Extérieur : capacité de 100 %

Plus de jauges

Couvre-feu21 heures23 heuresPas de couvre-feu

Mesures supplémentaires : 

  • Protocole sanitaire à respecter (respect des gestes barrières) ;
  • Test PCR ou pass sanitaire ne sont pas nécessaires ; 
  • Après le couvre-feu, les participants devront loger sur place.

A lire aussi