Où acheter le meilleur matelas (pour pas cher) ?

En mousse, en latex, avec des ressorts, ferme, moelleux, à mémoire de forme… Une fois votre choix arrêté, où vous procurer votre matelas au meilleur prix ?

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris dans votre compte

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner
7mn de lecture
Un client essaie un matelas dans un magasin avant de l'acheter
© Istock / Oleksandra Polishchuk

Grosses campagnes de publicité, buzz organisé sur les réseaux sociaux : des pros du marketing mais aussi des fabricants plus confirmés se sont lancés dans la vente en ligne de matelas. Parmi eux, le Français Tediber, l’Allemand Emma, les Britanniques Eve Sleep et Simba, l’Américain Casper… « Une simplification extrême de l’offre qui a ses limites », prévient Christophe Gazel, directeur de l’Institut de prospective et d’études de l’ameublement (IPEA). En effet, ils promettent le matelas parfait à un prix « incroyable », répondant exactement à vos besoins, mais avec un choix très limité : au mieux quelques modèles, parfois un seul qu’ils déclinent dans les tailles standards, plus rarement dans différents conforts.

Parce qu’il n’est pas possible de les tester en magasin – sauf Eve Sleep dans des boutiques partenaires Olivier Desforges ou Emma dans les points de vente La Halle au Sommeil –, ces vendeurs en ligne permettent une centaine de nuits d’essai. Si vous n’êtes pas satisfait du produit, vous pouvez le retourner gratuitement dans ce délai. Il doit être en parfait état et non taché.

Si vous échangez ce produit contre un autre, vous n’aurez plus droit aux 100 nuits d’essai. Pendant la période d’essai, protégez très précautionneusement votre matelas (alèse imperméable, etc.) afin de pouvoir le retourner et vous faire intégralement rembourser sans discussion.

df
Chantal Masson - Avec Emmanuel Chevallier, ingénieur à l’Institut national de la consommation (INC)
Publié le

Partager cet article :