Où acheter le meilleur matelas (pour pas cher) ?

En mousse, en latex, avec des ressorts, ferme, moelleux, à mémoire de forme… Une fois votre choix arrêté, où vous procurer votre matelas au meilleur prix ?

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris dans votre compte

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner
7mn de lecture
Un client essaie un matelas dans un magasin avant de l'acheter
© Istock / Oleksandra Polishchuk

Chez un spécialiste en ligne : un choix limité de matelas mais un retour gratuit

Grosses campagnes de publicité, buzz organisé sur les réseaux sociaux : des pros du marketing mais aussi des fabricants plus confirmés se sont lancés dans la vente en ligne de matelas. Parmi eux, le Français Tediber, l’Allemand Emma, les Britanniques Eve Sleep et Simba, l’Américain Casper… « Une simplification extrême de l’offre qui a ses limites », prévient Christophe Gazel, directeur de l’Institut de prospective et d’études de l’ameublement (IPEA). En effet, ils promettent le matelas parfait à un prix « incroyable », répondant exactement à vos besoins, mais avec un choix très limité : au mieux quelques modèles, parfois un seul qu’ils déclinent dans les tailles standards, plus rarement dans différents conforts.

Parce qu’il n’est pas possible de les tester en magasin – sauf Eve Sleep dans des boutiques partenaires Olivier Desforges ou Emma dans les points de vente La Halle au Sommeil –, ces vendeurs en ligne permettent une centaine de nuits d’essai. Si vous n’êtes pas satisfait du produit, vous pouvez le retourner gratuitement dans ce délai. Il doit être en parfait état et non taché.

Si vous échangez ce produit contre un autre, vous n’aurez plus droit aux 100 nuits d’essai. Pendant la période d’essai, protégez très précautionneusement votre matelas (alèse imperméable, etc.) afin de pouvoir le retourner et vous faire intégralement rembourser sans discussion.

En magasin : plus de choix et la possibilité de tester les matelas

Les marchands de meubles généralistes (But, Conforama, Ikea…) ou boutiques spécialisées (France Literie, Grand Litier, Maison de la literie, La Compagnie du lit, etc.) ont des atouts qui résident sans conteste dans le grand choix (marques de fabricants et du distributeur) et la possibilité de tester les produits.

Les périodes de promotions y sont légion. « La valse des étiquettes dans ce secteur très animé est la règle, confirme Christophe Gazel, environ deux matelas sur trois sont vendus avec un prix barré. » Gare aussi aux prix d’appel : une fois sur place, vous risquez fort de découvrir que le tarif annoncé s’applique à un matelas d’entrée de gamme. Pensez aussi à vous renseigner sur la possibilité et le coût de la livraison. Demandez si, pour ce prix, il sera livré en bas de chez vous ou à votre étage (parfois sur supplément).

💡 Notre conseil

Si vous manquez de cash, regardez du côté de la location avec option d’achat (LOA) proposée en magasin. Mais attention, il s’agit d’un mode de financement à crédit, donc avec un coût en plus du prix du produit : frais d’assurance (facultative) + option d’achat en fin de contrat. 

Chez un déstockeur, dans un magasin d’usine : c'est vraiment moins cher

Dans des entrepôts d’usine, parfois dans des magasins éphémères… soyez à l’affût des liquidations de stocks qui peuvent vous permettre d’acquérir un bon produit à prix cassé. « Un mode de vente très marginal », selon Christophe Gazel. L’essai du matelas sera rarement possible, surtout si les produits sont présentés empilés sous emballage. Tout juste pourrez-vous voir et toucher. Et pour la livraison, il faudra vous organiser vous-même.

Des sites de déstockage plus généralistes (Veepee, Outspot...) ou spécialisés (Outletsofadirect) liquident aussi des matelas. Le retour d’un achat en ligne est toujours possible puisque, dans le cas d’un achat à distance, la loi vous octroie 14  jours pour réfléchir et vous rétracter. Mais l’encombrement du produit et la procédure lourde et longue pour retourner un objet aussi gros risque de vous décourager.

Par ailleurs, le matelas ne doit pas avoir été utilisé (sauf chez Outletsofadirect qui accorde 100 nuits d’essai). Le vendeur exige qu’il soit rendu dans son emballage d’origine. Quasi impossible s’il a été livré compacté puis déplié. Mieux vaut donc ne pas vous tromper dans votre choix initial quand vous vous tournez vers ce type de réseau de distribution.

💡 Notre conseil

Choisissez de préférence une marque, un modèle que vous avez déjà repéré et essayé en magasin en vous assurant que la ristourne est réelle.

Dans les foires, les ventes à domicile : gare aux grosses arnaques

La vente de matelas peut donner lieu à de grosses escroqueries. Foires commerciales, marchés ambulants, démarcheurs qui sonnent à votre porte, invitations à une excursion ou à une "réception" dans un hôtel avec promesse de cadeaux et passage obligé dans une salle où on essaie de vous vendre, entre autres, de la literie. Par exemple, un matelas « à restitution d’énergie », branché à la terre, censé vous débarrasser de l’électricité statique que tout corps referme. Pseudo-discours scientifique à l’appui, on vous incite à réserver le produit miracle en versant un premier acompte ou une mensualité. Mais le miracle, ça coûte cher : 8000 euros avec une énorme ristourne qui vous entraîne tout de même à débourser au final plus de 3000 euros.

💡 Notre conseil

Si vous avez été démarché chez vous ou incité à vous déplacer dans un lieu de vente (par courrier, mail, coup de fil), vous avez 14 jours pour réfléchir et on ne doit vous réclamer aucun paiement avant 7 jours. Attention, vous ne bénéficiez pas de cette protection si vous achetez spontanément sur une foire, un marché ou en magasin.

À quoi sert la garantie sur un matelas ?

Une garantie commerciale de 5 ans couvrant les défauts de matériaux ou de fabrication (jamais l’usure normale) est offerte chez la plupart des revendeurs. Elle peut être de 10 ans chez Tediber ou Emma, voire de 25 ans pour certains modèles chez Ikea. Un argument de vente qui ne doit pas être un critère de choix : à quoi sert en effet cette surenchère de délais quand les professionnels annoncent une durée de vie d’un matelas d’environ 10 ans ?

En dehors de la garantie commerciale, vous êtes couverts par deux garanties légales : celle de conformité (le produit livré doit être conforme à votre commande : mesures, matières, couleurs…) d’une durée de 24 mois à partir de l’achat, et celle des vices cachés de même durée mais à partir de la découverte du défaut.

Que devient mon vieux matelas ?

Contrairement à l’électroménager et aux appareils électriques, la reprise par le vendeur de l’ancien matelas n’est pas obligatoire. Il faudra donc négocier la reprise, parfois contre une somme d’argent, ou demander au service des encombrants de votre mairie de s’en charger. Les matériaux des matelas récupérés sont recyclés (textiles, mousses, ressorts…) via la filière Éco-mobilier. Et tous les vendeurs en ligne le confirment : les matelas qui leur sont retournés ne sont pas remis en vente mais donnés à des organismes caritatifs.

Attention aux punaises !

Attention, si vous vous séparez de votre matelas parce qu’il est colonisé par des punaises de lit, il convient de l’emballer hermétiquement. 

" class="ancres" data-identifier="19" class="list-style">

💬&nbsp;L’avis d’expert, Emmanuel Chevallier : <em>"Oui, les matelas ont une âme"</em>

Par Emmanuel Chevallier, ingénieur à l’Institut national de la consommation (INC)

L'âme d'un matelas, c’est son centre (ressorts, mousse, latex…), et un nappage, les différentes couches qui entourent cette âme : en laine, soie (dans une épaisseur suffisante pour une vraie face hiver) ou en mousse. Le tout est généralement enveloppé dans un coutil de coton, de préférence déhoussable, pratique pour éliminer taches et acariens.

Les caractéristiques d'un matelas

  • Un matelas bien dense conviendra aux personnes corpulentes ;
  • en mousse polyester, il est moins cher mais généralement moins confortable ;
  • en mousse polyuréthane, il aura un soutien ferme tout en restant moelleux ;
  • en mousse viscoélastique (pour les modèles à mémoire de forme), il sera encore plus moelleux mais déconseillé à ceux qui transpirent beaucoup.

Ces derniers opteront plutôt pour un matelas en latex naturel (de préférence couplé avec du crin de cheval ou de la fibre de coco) ou à ressorts, chacun ensaché dans un petit sac de tissu, et nombreux si on dort à deux afin que les mouvements du partenaire ne soient pas répercutés dans tout le matelas.

 

df
Chantal Masson - Avec Emmanuel Chevallier, ingénieur à l’Institut national de la consommation (INC)
Mis à jour le

Partager cet article :