Netflix, Amazon Prime, Canal+, OCS : quel abonnement est fait pour vous  ?

Pour regarder à la carte et à volonté séries, films, documentaires ou spectacles, les offres d’abonnement en streaming vidéo sont nombreuses et proposent souvent un premier mois gratuit. Entre vos goûts et votre budget, choisir ses codes sur la bonne plateforme demande réflexion.

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris dans votre compte

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner
8mn de lecture
© istock/Fizkes

Les soirées télé d’aujourd’hui n’ont plus rien à voir avec celles d’hier depuis l’avènement du streaming, cette technologie de diffusion de contenus audiovisuels par internet et dont le leader est Netflix. Désormais, séries, films, dessins animés ou documentaires peuvent être regardés à la carte et à volonté. Tout passe par un abonnement sans engagement, facturé de 5 à 15 € par mois, souscrit en direct.

« C’est simple, on s’abonne en quelques secondes avec sa carte bancaire, et les contenus sont instantanément accessibles sur tous les écrans : smartphone, tablette, ordinateur, TV », précise Philippe Van Hove, directeur général France de Zuora, entreprise spécialiste de l’économie de l’abonnement. 18 millions de Français ont déjà utilisé ces plateformes, selon une étude du comparateur Ariase. L’occasion de balayer le marché pour vous orienter vers la plateforme la plus adaptée.

Vous recherchez des séries originales

Les sites de streaming ne proposent pas uniquement des milliers de programmes à la carte, ils sont aussi producteurs de films et de séries exclusives (drames, comédies, thrillers, etc.). « Les plateformes investissent des sommes colossales dans la production de contenus. Netflix y consacrera 20 milliards de dollars en 2020 ! », précise Philippe Van Hove. Ce géant américain du streaming, pour 7,99 à 15,99 € par mois, se place en tête des sites proposant le plus de films et de séries originales, à raison de dizaines chaque année. Parmi ses challengers figurent Amazon Prime Vidéo, le service de SVOD du géant du e-commerce, accessible sur abonnement (49 € par an ou 5,99 € par mois) ou encore Canal+ Séries (6,99 € par mois). Apple TV (4,99 € par mois) suit la même stratégie : « Avec des productions originales, son catalogue n’est pas très étoffé mais de qualité », note Philippe Van Hove. Difficile donc de faire un choix, puisqu’il faut compulser de larges catalogues avant de trouver programme à son goût.

Heureusement, toutes ces plateformes proposent une période d’essai gratuite. Et grâce au désabonnement en un clic que toutes ont adopté, il serait dommage de se priver de papillonner. « Il existe un pourcentage important d’abonnés qui profitent de chaque promotion pour cumuler des abonnements ou passer d’une plateforme à l’autre », indique Philippe Van Hove.

Bon à savoir

Quelques offres groupées permettent de se simplifier la vie, comme la Freebox Delta (internet, téléphonie, TV, services) de l’opérateur Free qui intègre Netflix et Amazon Prime, pour 49,99 € par mois. Le pack Ciné Séries+ de Canal+ est lui aussi très complet. Il comprend l’abonnement à la chaîne cryptée ainsi que l’accès à Netflix, Disney+, OCS et Canal+ Séries pour 34,90 € par mois.

Des offres pour la paix des familles

Toutes les grandes plateformes proposent une large variété de contenus : films, séries, documentaires, spectacles, programmes étrangers ou pour la jeunesse. Une offre généraliste parfaitement adaptée aux familles. Il convient donc de se pencher sur les conditions de partage des abonnements.

10 €/mois
C’est le budget que les Français ne souhaitent pas dépasser pour leurs abonnements de vidéo en streaming.(Ariase.com)

 

En effet, chaque site de streaming vidéo autorise la connexion simultanée de plusieurs écrans. Mais, souvent, cela a un prix. C’est le cas chez Netflix (15,99 € par mois) et Canal+ Séries (11,99 € par mois) pour une diffusion sur 4 écrans ainsi que chez OCS pour 3 écrans (11,99 € par mois). C’est moins cher sur trois autres grandes plateformes : 3 écrans pour 5,99 € par mois chez Amazon Prime Vidéo, 4 écrans pour 6,99 € par mois chez Disney+ et 6 écrans chez Apple TV. La marque à la pomme pratique par ailleurs une politique tarifaire agressive. « Un an d’abonnement est offert aux détenteurs d’un appareil Apple, ainsi qu’un accès gratuit à Apple TV pour tout abonnement Apple Music souscrit pour les étudiants », précise Philippe Van Hove.

Les plateformes pour les enfants

Si l’arrivée de Disney+, avec ses films d’animation cultes, ses séries pour ados ou ses grandes productions pleines de super-héros, a fait grand bruit cette année, les offres destinées aux enfants et aux adolescents sont plus nombreuses qu’on ne le pense. Il y a Okoo, la plateforme de France Télévisions, qui donne accès aux dessins animés diffusés sur les chaînes du groupe (Les Lapins crétins, Titeuf, Boule et Bill, Les Pyjamasques…) et à des émissions jeunesse et des films animés, le tout gratuitement. En offres payantes, TFOUMax de TF1, à 3,99 € par mois, propose le même type de programmes avec d’autres héros pour un public de 3 à 12 ans (Peppa Pig, Oggy et les cafards…), tout comme GulliMax (Pokemon, Lego, Transformers…) à 2,99 € par mois. Des abonnements ciblés auxquels peuvent s’ajouter YouTube Kids (11,99 € par mois) ou Molotov avec des contenus de divertissement ou à but éducatif.

Avant de souscrire, prenez soin d’ identifier vos besoins pour choisir l’offre adaptée, par exemple, regarder les contenus sur smartphone et tablette sans publicité et hors connexion, idéal pour les longs voyages, ou paramétrer le contrôle parental proposé par la plateforme et qui permet de fixer une durée maximale d’utilisation.

Les offres pour cinéphiles

Blockbusters, films d’auteur, grands classiques… une poignée de plateformes se concentre sur les productions cinématographiques. Avec un généraliste, FilmoTV (6,99 € par mois), son vaste catalogue (des films grand public au cinéma indépendant) et des propositions segmentées (adrénaline, cinéastes, films de légende, etc.). La Cinetek, elle, se concentre sur les films qui ont marqué le XXe siècle. Son catalogue s’étoffe régulièrement de nouvelles acquisitions. Son pass à 2,99 € par mois ou à 30 € par an donne accès à 10 films par mois à travers une sélection thématique imposée.

Autre incontournable, Mubi, pour les fous de cinéma d’auteur et de classiques, propose une offre à volonté pour 9,99 € par mois ou 95,80 € par an. Avec une particularité : chaque film n’est disponible que pendant un mois. Enfin, pour 6 euros par mois, Outbuster choisit de diffuser les films qui « n’arrivent jamais dans vos salles pour de mauvaises raisons ». Autre piste, OCS Go (de 9,99 à 11,99 € par mois) présente des films récents, moins de huit mois après leur sortie en salle, comme Canal+.

Dans tous les cas, vérifiez bien que la plateforme choisie permet une diffusion au moins en HD (haute définition), si vous comptez organiser vos séances cinéma sur le grand écran de votre salon.

 

6 plateformes au meilleur rapport qualité-prix

 

GÉNÉRALISTES

 

JEUNESSE

ALTERNATIFS

 

Amazon Prime Video

Netflix standard

 

Okoo

GulliMax

Mubi

Molotov Plus

Prix mensuel

5,99 €

11,99 €

 

0 €

2,99 €

9,99 €

3,99 €

Prix annuel

49 €

144 €

 

0 €

36 €

95,88 €

48 €

Gratuité à la souscription

1 mois

1 mois

 

Non concerné

1 mois

7 jours

1 mois

Nombre d’écrans en simultané

3

2

 

Non concerné

1

2

4

Utilisable hors connexion

Oui

Oui

 

Oui

Oui

Oui

Non

Les +

L’abonnement Prime donne accès au streaming vidéo, à la livraison rapide et à Amazon Music

Le catalogue le plus étendu et de qualité pour tous les profils

 

Sans publicité, mode hors connexion et contrôle parental pour limiter le temps d’accès

Sans publicité, mode hors connexion, un contrôle parental jusqu’à 10 profils et contrôle de la durée

Ses recommandations de films basées sur les avis des autres utilisateurs cinéphiles

Un petit prix qui permet d’enregistrer et visionner depuis n’importe quel pays de l’Union européenne

Les −

Ne propose pas encore de gestionnaire de profils, la fonction devrait être bientôt déployée

Pas de diffusion de films récents, contrairement à OCS Go ou Canal+

 

La diffusion s’appuyant sur le replay, il n’est pas possible d’accéder à tous les épisodes ou à toutes les saisons des dessins animés

Sa force est aussi sa faiblesse : seule une sélection de 30 films est proposée chaque mois, mais soigneusement choisie

Un bras de fer entre Molotov.tv, TF1 et M6 empêche l’application de donner accès au replay de ces chaînes

 

 

 

L’avis d’expert

Grégory Samak Directeur général de Molotov.tv

“Nous dévoilons les richesses cachées du petit écran” 

Les plateformes de streaming ont révolutionné la manière de consommer films et programmes, tout comme Molotov entend révolutionner l’accès à la télévision à l’ère des tablettes, smartphones et TV connectées. Les programmes télévisés sont en réalité plus riches que les catalogues de la plupart des plateformes avec une offre dont vous ne soupçonnez pas l’existence grâce à des éditeurs très différents. Comme c’est désormais à la télévision de s’adapter au téléspectateur, l’application Molotov met en lumière toutes les richesses cachées du petit écran, inaccessibles avec une télécommande. Son moteur intelligent permet d’être prévenu dès qu’un programme correspond aux thèmes de votre choix ou à votre réalisateur ou acteur préféré, et de le voir sur n’importe quel écran. Les contenus peuvent être enregistrés ou regardés depuis n’importe quel pays de l’Union européenne pour 3,99 € par mois.

 

df
Élodie Toustou
Publié le

Partager cet article :