Les meilleurs sites de vente en ligne

Publier des annonces est devenu gratuit partout, et les frais d'envoi sont facturés à l'acheteur ou pris en charge par les sites. Facile donc de vider ses placards et d'engranger quelques revenus. Voici un choix de sites selon classés selon les produits à vendre.

Retrouvez ce contenu dans votre compte en cliquant sur ce lien

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris dans votre compte

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner
4mn de lecture
Rédigez votre annonce le plus précisément possible pour éviter les questions des acheteurs intéressés.
© Africa Studio/adobestock

Le généraliste de la maison : Leboncoin.fr

Les plus : sur le leader des petites annonces en ligne, le vendeur peut proposer, en plus de la remise en main propre, la livraison à domicile ou dans un point relais, aux frais de l’acheteur. «Son fonctionnement est très simple, décrit Barbara, qui utilise régulièrement le site pour vendre du mobilier, des vêtements pour enfants et des jouets. Je prends l’article en photo avec ma tablette et je dépose mon annonce. Le site me guide pour choisir la bonne catégorie et pour rédiger la description. Les articles neufs et en bon état se vendent bien.»

Le moins : le risque de voir son article noyé parmi les 800000 annonces quotidiennes.

Commission : aucune.

Paiement sécurisé sur le site : oui.

Intervention du site en cas de litige : oui, si paiement par l’intermédiaire du site et utilisation du réseau Mondial Relay.

L’alternative : Ebay.fr, l’autre leader de l’occasion, agit lui aussi en tiers de confiance pour les paiements sécurisés et les litiges, mais facture une commission de 8%.

Le spécialiste des vêtements pour enfants : Bybambou.com

Les plus : joli site pour les articles de mode et de puériculture de 0 à 10 ans. Deux services au choix: la mise en vente classique ou la conciergerie. Dans ce cas, le site réceptionne les articles et s’occupe de les mettre en vente. 

Les moins : les annonces sont validées par le site si elles font partie de son listing de marques et répondent à sa charte qualité. Le prix de vente minimum doit être de 5 euros.

Commission : 18 % pour la vente classique et 35 % en conciergerie.

Paiement sécurisé sur le site : oui.

Intervention du site en cas de litige : seulement en conciergerie.

L’alternative : Secondehistoire.fr, créé par Cyrillus, pour vendre ou donner des articles de la marque. Il prélève une commission bancaire dégressive (50 centimes sur 10 euros vendus, 70 centimes sur 20 euros, etc.). Le produit des ventes peut être converti en carte-cadeau Cyrillus, abondé à 50% par la marque.

Pour la mode : Vestiairecollective.com

Les plus : les fans de luxe et de design s’y pressent pour accéder au catalogue de 5000 marques. Le formulaire à remplir pour publier ses annonces est bien détaillé et comporte un outil de fixation des prix.

Le moins : les annonces peuvent être refusées si les articles sont jugés dégradés ou démodés.

Commission : 15 euros pour les articles vendus jusqu’à 150 euros; de 20 à 25 % pour les articles vendus entre 151 et 7500 euros; 1500 euros au-delà.

Paiement sécurisé sur le site : oui.

Intervention du site en cas de litige : oui.

L’alternative : Vinted.fr, pour revendre des vêtements plus grand public à 8 millions d’utilisateurs en France. Gratuit, mais des vendeurs se font régulièrement bloquer par des acheteurs sans raison valable, ce qui pénalise l’accès à leurs autres produits, et le service après-vente laisse à désirer.

Pour le high-teck : Amazon Warehouse

Les plus : l’accès aux millions de clients d’Amazon. L’aide en ligne pour mettre en vente les produits. La participation aux frais d’envoi.

Le moins :  la commission variable selon les catégories de produits.

Commission : 0,99 euro et entre 7 et 15 % en plus selon la nature du produit.

Paiement sécurisé sur le site : oui. 

Intervention du site en cas de litige : non.

L’alternative : ReBuy.fr, spécialisé dans les produits électroniques, notamment Apple. Pas de commission demandée, mais c’est le site qui fixe le prix de vente.

Pour la déco : mon débarras de paruvendu.fr

Le plus : simplicité pour déposer une annonce.

Les moins : le service client payant en cas de difficulté. Des services payants peu clairs.

Commission : aucune, mais attention aux options de mise en avant des annonces qui sont des abonnements (de 5 à 30 euros par mois).

Paiement sécurisé sur le site : non.

Intervention du site en cas de litige : non.

L’alternative : Troc.com, un dépôt-vente classique en magasin avec une présentation des articles à vendre en ligne pour une meilleure publicité.

L’AVIS D’EXPERT : Patricia FOUCHER, chef du service juridique de l’INC

“Respectez les codes et protégez-vous”

À faire

• Vérifier le lieu de domiciliation de la plateforme ainsi que les avis des consommateurs.

• Décrire l’article le plus précisément possible: taille, matière, fonctionnalités, etc., pour éviter les multiples questions ensuite.Joindre des photos de l’article sous plusieurs angles, de l’étiquette de la marque et, si possible, de la fiche descriptive du fabricant.

• Préciser l’état de l’article et ses éventuels défauts.

• Fixer un prix raisonnable par rapport au prix en magasin: –50% si l’article est neuf (avec l’étiquette du magasin), –60% s’il est en très bon état et jusqu’à –80% sinon.

À ne pas faire

• Envoyer l’article à l’étranger, en raison d’un plus grand risque d’arnaque.

• Accepter les paiements par mandat en espèces.

• Mettre en vente des articles défectueux ou pas aux normes (puériculture, etc.). 

 

df
Katia Vilarasau
Publié le

Partager cet article :