Google et Facebook : comment refuser le dépôt de cookies ?

4 min de lecture

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris

Voir mes favoris

Ce contenu a bien été supprimé de vos favoris

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner
Cookies, ordinateur
© Guzaliia Filimonova

La Commission nationale de l’informatique et des libertés (Cnil) a révélé, jeudi 6 janvier, avoir sanctionné le 31 décembre Google et Facebook à des amendes administratives d’un montant record, à hauteur respective de 150 M€ et de 60 M€, parce que les internautes n’avaient pas la possibilité « de refuser les cookies aussi facilement que de les accepter ».

Google LLC est redevable d’une amende de 90 M€, tandis que Google Ireland Limited doit la somme de 60 M€, « parce qu’il n’est pas permis aux utilisateurs de Google.fr et de Youtube.com de refuser les cookies aussi facilement que les accepter », explique la Cnil dans un communiqué.

Facebook Ireland Limited a été sanctionnée à hauteur de 60 M€, en raison de restrictions similaires subies par personnes résidant en France utilisant le réseau social Facebook.com, selon un autre communiqué de l’autorité.

Les deux décisions, publiées au Journal officiel du 6 janvier (ici et ), sont susceptibles de faire l’objet de recours devant le Conseil d’Etat « dans un délai de quatre mois » à partir de leur « notification », est-il écrit dans ces documents. Si les sanctions sont définitives, les sommes dues seront intégralement reversées au Trésor public, indique la Cnil à Dossier Familial.

Les montants fixés égalent ou dépassent un précédent record atteint par des sanctions prononcées par l’autorité. Dans une décision du 7 décembre 2020, la Commission nationale de l’informatique et des libertés avait sanctionné Google LLC et Google Ireland Limited à hauteur respective de 60 M€ et de 40 M€, « notamment pour avoir déposé des cookies publicitaires sur les ordinateurs d’utilisateurs du moteur de recherche Google.fr sans consentement préalable ni information satisfaisante », rapportait-elle dans un communiqué.

« Un cookie est un petit fichier stocké par un serveur dans le terminal (ordinateur, téléphone, etc.) d’un utilisateur et associé à un domaine web, c’est-à-dire dans la majorité des cas à l’ensemble des pages d’un même site web », explique la Cnil sur son site. « Ce fichier est automatiquement renvoyé lors de contacts ultérieurs avec le même domaine », ajouté l’autorité.

Les cookies internes se distinguent des cookies tiers. Les premiers « sont déposés par le site consulté par l’internaute, précisément sur le domaine du site. Ils peuvent être utilisés pour le bon fonctionnement du site ou pour collecter des données personnelles afin de suivre le comportement de l’utilisateur et servir à des finalités publicitaires », selon la Cnil. Les cookies tiers, eux, sont « déposés sur des domaines différents de celui du site principal, généralement gérés par des tiers qui ont été interrogés par le site visité et non par l’internaute lui-même ».

Voici les méthodes pour refuser le dépôt de cookies sur Google et sur Facebook.

Refuser le dépôt de certains cookies sur Google

Lorsque vous vous rendez pour la première fois sur Google.com depuis un navigateur ou que vous vous y rendez sur un onglet de navigation privée, une fenêtre surgit qui vous propose de cliquer sur deux boutons, l’un « J’accepte », l’autre « Personnaliser ».

Google
© Google

Si vous choisissez de personnaliser, vous pouvez cliquer sur « Activer » ou « Désactiv[er] » la personnalisation de la recherche, l’historique YouTube et la personnalisation des annonces affichées sur Google et la plateforme de vidéos lors de vos recherches.

Vous devez ensuite cliquer sur le bouton « Confirmer ».

Google
© Google

Refuser le dépôt de certains cookies sur Facebook

Vous vous rendez sur Facebook depuis un navigateur sur lequel vous n’avez jamais utilisé le réseau social ou depuis un onglet de navigation privée ? Une fenêtre apparaît, posant cette question : « Accepter les cookies de Facebook dans ce navigateur ? » Vous avez le choix entre deux boutons, « Gérer les paramètres de données » ou « Tout accepter ».

Facebook
© Facebook

Si vous cliquez sur « Gérer les paramètres de données », Facebook vous pose deux questions.

La première est : « Accepter le cookie publicitaire principal de Facebook sur ce navigateur, dans le but essentiellement de diffuser, évaluer et améliorer la pertinence des publicités ? » À droite de cette question, une case est automatiquement décochée pour exprimer votre refus. Vous avez la possibilité de la cocher pour donner votre accord.

La seconde question est formulée ainsi : « Accepter les cookies provenant d’autres entreprises que Facebook et destinés à optimiser les services, notamment personnaliser les contenus (y compris les publicités), évaluer les publicités, produire des statistiques et fournir une expérience plus sûre ? » Une case est automatiquement décochée pour signaler votre refus. Vous pouvez, également, la cocher pour dire votre accord.

Facebook
© Facebook
A lire aussi