Des écouteurs sans fil et sans reproche

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris dans votre compte

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner
8mn de lecture
Des écouteurs sans fil sur un téléphone portable
© Istock / AdrianHancu

Faut-il choisir des appareils de marque à tout prix ?

Les écouteurs sans fil sont proposés par des fabricants de smartphones (Apple, Huawei, Samsung, Xiaomi…) et des spécialistes du son (Bose, Jabra, JBL, Sennheiser...), mais aussi par des distributeurs, avec ou sans marque. L’offre est étoffée, et pour sélectionner un appareil, il faut d’abord tenir compte de l’usage principal visé : écouter de la musique, regarder des vidéos en ligne, faire du sport… (voir encadré). « Certains écouteurs sont plus adaptés à l’une ou l’autre de ces activités », souligne Claire Etchenagucia, cheffe de produit casques chez Fnac Darty.

L’autre critère est le prix, qui varie de quelques dizaines d’euros à 300 euros. Choisir une marque, moyennant au moins 80 euros, est souvent gage de meilleures performances et d’un service après-vente efficace. En revanche, fuyez les écouteurs à moins de 50 euros. Certains sont de qualité décevante ou dysfonctionnent, d’autres sont des contrefaçons et exposent les utilisateurs à des problèmes de santé et de sécurité. Un impératif : « Méfiez-vous des prix trop bas sur internet et achetez chez des revendeurs reconnus et agréés par les fabricants », conseille Ann Vermont, porte-parole Europe du spécialiste audio Sennheiser.

Comment assurer le confort de vos oreilles ?

D’abord, en choisissant le bon type d’écouteurs. On distingue les “ tours de cou”, reliés entre eux par un câble, et les “true wireless”, complètement dépourvus de fil. Dans la dernière catégorie, certains écouteurs restent en périphérie du conduit auditif, comme les Airpods 2 d’Apple, les JBL Tune 220 ou les Huawei Freebuds 3, quand d’autres, les intra-auriculaires, entrent partiellement dans le conduit auditif grâce à des embouts, par exemple les Jabra Elite 75T ou JBL Tune 120 ou les Samsung Buds/Buds+. 

Extrêmement populaires, les intra-auriculaires peuvent toutefois présenter des inconvénients. « Une personne dont le canal auditif est étroit ne les trouvera pas très confortables, pointe Ann Vermont. Heureusement, ces cas sont rares et beaucoup de marques fournissent des embouts adaptables aux différentes morphologies d’oreilles. »

Un conseil : vérifiez le nombre d’embouts fournis et la variété de leurs tailles.

Vos goûts musicaux doivent-ils influencer votre choix ?

Chaque écouteur, chaque marque a sa propre signature sonore. Comme il est impossible d’essayer des écouteurs avant de les acheter, hygiène oblige, recueillir les conseils d’un vendeur qualifié en magasin ou de sites spécialisés est une bonne approche. Tout comme se référer aux avis des clients sur internet.

« Les écouteurs Sennheiser offrent une restitution assez neutre, les Beats ou les JBL ont plus de profondeur dans les graves, quand Harman Kardon peut passer d’une sonorité à l’autre (jazz, rock, etc.) sans en favoriser une particulièrement, détaille Claire Etchenagucia. Les Sony WF-1000XM3 sont aussi plus chauds que les Airpods Pro mais adaptés à un plus grand nombre de styles musicaux. »

La bonne idée : opter pour des écouteurs réglables depuis une application. « On peut y personnaliser le son pour obtenir quasiment du sur-mesure en fonction de ses goûts », explique Ann Vermont.

Quelles sont les fonctions et options importantes ?

Un écouteur digne de ce nom doit proposer au minimum une commande pour agir sur le volume, le défilement des titres (avant-arrière), la mise en pause et la possibilité de prendre des appels. Plus on monte en gamme, et donc en prix, plus les fonctions sont riches avec l’accès aux assistants vocaux, comme Alexa (Amazon), Siri (Apple), Google Assistant (Google).

Une autre fonction, très populaire, est la réduction active de bruit qui permet de se couper de son environnement sonore. Le mode “transparent hearing” (transparence de bruit ambiant), lui, sert à entendre les sons extérieurs émis par les voitures et les deux-roues, ce qui sécurise les déplacements en ville à vélo ou à pied. »

Enfin, certains écouteurs intègrent une puce GPS destinée à les localiser depuis son smartphone. Ce qui n’empêche pas de passer un coup de fil à son assureur pour les ajouter à la liste de ses objets nomades éventuellement couverts, sans surcoût, par son contrat multirisque habitation, afin d’être indemnisé en cas de vol ou de perte.

Quels critères retenir pour obtenir un son de bonne qualité ?

Les embouts fournis avec les écouteurs les plus indiqués sont ceux en mousse à mémoire de forme. En créant une sorte d’étanchéité du canal auditif, ils contribuent à rendre les sons plus profonds et réguliers. En outre, ils sont lavables et donc hygiéniquement irréprochables.

Autre critère à prendre en compte, le type de connectivité qui relie vos écouteurs à votre smartphone, l’idéal étant de disposer à la fois d’un mobile et d’écouteurs intégrant la technologie sans fil Bluetooth 5.0. Les versions précédentes (4.0 et antérieures), offrent, en effet, une expérience décevante à cause d’un manque de stabilité de la diffusion du son et de temps de latence parfois importants.

Comment trouver les écouteurs les plus autonomes ?

L’autonomie des écouteurs se limite à quelques heures. Heureusement, la plupart sont fournis avec un étui qui fait office de batterie de secours. « Il est important de vérifier le nombre de charges disponibles dans ce boîtier. Par exemple, des écouteurs de 5 heures d’autonomie et dont le chargeur offre 5 recharges (soit un total de 30 heures) seront plus intéressants à partir de ce critère que des écouteurs offrant 8 heures, mais seulement 2 recharges (soit 24 heures) », dit Claire Etchenagucia.

Vérifiez également l’équipement d’une recharge rapide, appelée « quick » ou « fast » charge, pour les rebooster en un clin d’œil.

59 millions d’AirPods d’Apple ont été écoulés dans le monde, en 2019. Xiaomi a atteint un volume de ventes de 9,1 millions, et Samsung 7,4 millions.

Source : cabinet Strategy Analytics.

Notre sélection de 6 écouteurs sans fil selon votre budget

Tous les modèles sont compatibles avec les smartphones Android et iOS

Marque

modèle

Anker / Soundcore Liberty Air

Xiaomi / Mi True Wireless Earphones 2

Jabra / Elite Active 75t

SONY / WF-1000XM3

 

Apple / AirPods Pro

Sennheiser / Momentum True Wireless 2

Meilleur prix *

69 €

100 €

171 €

224 €

 

279 €

299 €

Autonomie, en heures ** (sur batterie / avec le boîtier de charge)

5 h / 20 h

4 h / 14 h

7,30 h / 28 h

6 h / 24 h

 

4,30 h / 24 h

7 h / 28 h

Réduction du bruit

Oui

Oui

Oui

Oui

 

Oui

Oui

Mode transparence de bruit ambiant

Non

Non

Oui

Oui

 

Oui

Oui

Assistants vocaux intégrés

Google Assistant, Siri

Google Assistant, Siri

Alexa, Google Assistant, Siri

Alexa, Google Assistant, Siri

 

Google Assistant, Siri

Google Assistant, Siri

Les +

D’une excellente qualité sonore à petit prix, étanches pour les sportifs (IPX5)

Plus confortables quand on les porte longtemps parce qu’en format semi-intra-auriculaire

Légers, confortables et résistants aux projections d’eau

Écouteurs un peu imposants, mais au design réussi. Charge rapide possible de 10 min pour 90 min de son

 

Résistance à l’eau et à la transpiration (IPX4) pour les sportifs

Excellentes propriétés acoustiques. Une application pour personnaliser et améliorer le son (égaliseur)

Les

La qualité sonore lors des appels ne brille pas. Il faut passer par le smartphone pour régler le volume

Des basses amplifiées qui pourraient ne pas plaire à toutes les oreilles

Pas de recharge sans fil, il faut recharger le boîtier à partir d’un câble USB

Impossible de régler le volume depuis les écouteurs, pas de résistance à la transpiration

 

Autonomie décevante, bonne qualité audio mais pas transcendante

Le très bon rendu sonore qui mobilise beaucoup de ressources a un impact négatif sur l’autonomie

* Prix relevés me 29 mars 2020. ** Variable selon activation-désactivation possible des modes de réduction du bruit qui consomment plus d'énergie. Les prix s'entendent environ.

Quels écouteurs pour le sport ?

Afin de courir ou de vous entraîner en rythme, jetez votre dévolu sur des écouteurs pour sportifs. Leurs spécificités ? Ils disposent d’un système de fixation plus stable et même parfois d’ailettes de fixation, amovibles ou non, pour assurer une meilleure tenue . Autre point important, leur résistance à l’humidité en cas de sortie sous la pluie, et à la transpiration. Pour les repérer, « il existe un indice de protection, le IPX, qui peut aller du IPX4 au IPX8 », explique Ann Vermont. Plus le chiffre est élevé, plus l’écouteur sera résistant, par exemple à la sueur autour de l’oreille, à une pluie battante, jusqu’à un rinçage sous l’eau après l’entraînement.

 

L’avis d’expert : Claire Etchénagucia, cheffe de produit casques chez Fnac Darty

De nombreuses personnes préféreront un casque

Si les écouteurs sans fil sont bien moins encombrants et permettent de disposer de sa musique à tout moment, en réalité, de nombreuses personnes supportent mal le port d’intra-auriculaires qu’ils jugent trop intrusifs et leur préféreront un casque. Ces derniers, bien choisis en fonction de la morphologie et des préférences de chacun (circum-aural ou supra-auriculaire, par exemple), sont confortables et bénéficient également d’une autonomie très importante, ce qui est fort appréciable lors de longues séances d’écoute. Grâce à leurs plus gros haut-parleurs, la bonne qualité sonore et puissante des casques est tout indiquée pour ceux en quête de basses marquées ou d’un son plus englobant. Pour les personnes souhaitant se couper du monde complètement, « l’active noise cancelling » (réduction active du bruit ambiant) est très efficace sur certains modèles, comme le Bose Headphones 700 ou le Sony WH-1000XM3.

 

A lire aussi