Les 5 étapes pour une salle de bain écolo et économique

Du simple geste quotidien pour économiser l'eau chaude à la douche infinie en circuit d'eau fermé en passant par les douchettes, il existe plein de façons d'améliorer sa salle de bains en consommant moins d'eau, moins d'énergie et en faisant des économies substancielles. Passage en revue, par étapes.

Retrouvez ce contenu dans votre compte en cliquant sur ce lien

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris dans votre compte

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner
3mn de lecture

Le chemin vers un habitat 100% écologique est long, onéreux, et ne se fait évidemment pas en un jour. Toutefois, ne vous découragez pas ! Voici les différentes étapes pour transformer progressivement votre salle de bain en une pièce respectueuse de l'environnement et surtout bien plus économique. Promis, les premiers pas seront les plus faciles. 

Étape 1 : les gestes gratuits

  • Ne pas laisser l’eau couler lorsque vous vous brossez les dents est une évidence. Mais est-ce que vous coupez le robinet de douche lorsque vous vous savonnez ? Plus facile à dire qu’à faire, car la douche reste un moment cocooning, mais vous ferez un beau geste pour la planète... et pour votre portefeuille : non seulement sur la facture d'eau mais surtout sur la facture d'énergie.
  • Privilégiez la douche au bain. Si vous n’avez pas de baignoire, la question est réglée. Sinon, sachez qu’un bain consomme entre 150 et 200 litres d’eau quant la douche n’en consomme que 60 à 80.
  • Ne passez pas 20 minutes sous la douche. Même si c’est tentant.
  • Se laver moins souvent. De nombreux scientifiques et dermatologues s’accordent à dire qu’une douche quotidienne fragilise notre épiderme. Réduire sa fréquence de douche est encore peu acceptable socialement mais personne n'a dit qu'il ne fallait pas se laver : une toilette de chat, au gant, sur le visage et les zones intimes est très recommandable pour votre hygiène et pour économiser l'eau.

Étape 2 : pour moins de 20 euros

  • Équipez le robinet du lavabo d’un « mousseur », permettant de se laver les mains en utilisant moitié moins d’eau.
  • Remplacez le pommeau de douche par une « douchette » qui augmente la pression de l’eau tout en diminuant la consommation de 30 à 60 %, selon les modèles.
  • Placez une « éco-plaquette » dans le réservoir de la chasse d’eau. Celle-ci permet d’économiser 3 à 4 litres d’eau sans altérer l’efficacité de la chasse.
  • Installez un mécanisme de chasse d’eau à deux débits afin de ne pas envoyer 8 litres d’eau pour un petit pipi. L’opération est plus simple qu’il y paraît : difficulté 1 marteau sur 3, d’après cette enseigne de bricolage.
  • On oublie tous les produits jetables pour des carrés démaquillant lavables, des nettoyeurs d'oreilles qu'on nettoie d'un coup de serviette, des brosses à dent en bambou, un shampoing solide, un bloc de savon, etc. 

Étape 3 : Pour moins de 100 euros

  • Equipez votre douche d'un robinet mitigeur thermostatique qui, en plus de vous éviter de vous brûler, offrira une économie d'énergie de 10 à 30 %. 
  • Envie de relooker votre salle de bain ? Un coup de peinture est la solution la plus simple. Mais tant qu'à faire, on délaisse les pots premier prix pour une peinture "bio", c'est-à-dire sans métaux lourds ni composés organiques volatiles.
  • Pour l'éclairage, on oublie le triste néon pour des LED, bien plus économiques et écologiques.  

Étape 4 : entre 100 et 1000 euros

  • On peut ensuite faire l'achat d’un WC avec lavabo intégré : l’eau du lavabo vient remplir le réservoir de la chasse d’eau. Economie d'eau et de place garantis ! 
  • Marre du triste carrelage et des meubles en formica ? optez pour des meubles et revêtements en fibres naturelles : bois imputrescible, lin, osier, rotin, coco, jute, etc. 
  • Si vous souhaitez "verdir" votre salle de bain, pourquoi ne pas accrocher au mur un panneau végétal de mousse stabilisée ? 

Étape 5 : à partir de 1000 euros

  • La douche illimité ? C’est possible grâce à un ingénieur finlandais qui a inventé un système de cinq filtres nettoyant l’eau usée et la réinjectant dans la douche. Désormais, 10 litres suffisent à une douche aussi longue que vous le souhaitez. Les plans sont disponibles en open-source , mais il existe aussi un kit à monter soi-même coûtant 1500 euros.
  • Investissez dans un récupérateur d’eaux usées. Celui-recyclera les eaux de des douches/lavabos/lave-linge pour les distribuer ensuite vers les toilettes.
  • Enfin, on augmente le confort d'un cran avec l'installation d'un plancher chauffant, bien plus économique que les traditionnels radiateurs électriques (surnommés "grille-pains"), particulièrement énergivores. 
     
df
Henri Presson
Publié le

Partager cet article :