Chèque énergie : une rallonge de 100 euros en décembre

2 min de lecture

Retrouvez ce contenu dans votre compte en cliquant sur ce lien

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris

Voir mes favoris

Ce contenu a bien été supprimé de vos favoris

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner

5,8 millions de foyers ont bénéficié du chèque énergie en 2021. Ils seront autant à recevoir une rallonge en décembre : un nouveau chèque de 100 euros, avons nous appris de Matignon le mercredi 15 septembre à 22h. 

Attribué en fonction des revenus et de la composition du ménage, le chèque énergie permet au familles modestes de payer leurs factures de gaz, d'électricité, de combustible, leurs dépenses de chauffage ou certains travaux de rénovation énergétique.

Sa valeur, de 48 euros à 277 euros en 2021, va être augmentée d'un nouveau chèque de 100 euros pour face à la montée croissante des prix du gaz et de l'électricité. Dans un contexte de reprise économique mondiale plus intense que prévue, le prix du gaz a augmenté de 7,9 % au 1er septembre. Le prix de l'électricité a, lui, bondi de 60 % depuis 2007 et son prix pourrait subir une hausse située entre 7 et 8 % d'ici février 2022 selon certains analystes.

Le chèque énergie, un dispositif « juste », mais parfois oublié

Même si le gouvernement espère que cette hausse des prix se stabilise en 2022, Bruno Le Maire a reconnu qu'elle touchait déjà des millions de Français.  C'est pourquoi il a ajouté : « nous regarderons dans les semaines qui viennent si, oui ou non, il est nécessaire d'utiliser le chèque énergie », a-t-il poursuivi, qualifiant le dispositif de « juste » et « efficace ».

Toutefois, le taux de non-recours du chèque énergie, qui avoisine les 20 % chaque année selon les chiffres de la Drees (Direction de la recherche, des études, de l'évaluation et des statistiques) pourrait faire partie des freins à cette augmentation.

Comment savoir si on peut bénéficier du chèque énergie ?

Le gouvernement a augmenté en 2021 le montant du Revenu fiscal de référence (RFR) par unité de consommation (UC) ouvrant droit au chèque pour les personnes dont le revenu est inférieur à 10 800 €.

Ainsi, pour un foyer d’une personne (1 unité de consommation), le revenu fiscal de référence doit être inférieur à 10 800 €. La 2e personne constitue 0,5 unité. Toute personne supplémentaire au-delà de 2 équivaut à 0,3 unité.

Vous vivez en couple ? Votre foyer comprend 1,5 unité de consommation. Le bénéfice du chèque énergie vous est ouvert seulement si votre revenu fiscal de référence calculé par l’administration fiscale est inférieur à 16 200 € (10 800 € x 1,5).

Pour 1 couple avec 3 enfants, le nombre d’unités de consommation atteint 2,4. Vous obtenez l’aide si votre RFR est inférieur à 25 920 € (10 700 € x 2,4).

Les différents montants du chèque énergie

Pour connaître le montant de votre chèque énergie, référez-vous au tableau suivant :

 RFR ÷ UC < 5 600 €5 600 € ≤ RFR ÷ UC < 6 700 €6 700 € ≤ RFR ÷ UC < 7 700 €7 700 ≤ RFR ÷ UC < 10 800 €
1 UC194 €146 €98 €48 €
1 < UC < 2240 €176 €113 €63 €
2 UC ou +277 €202 €126 €76 €

A lire aussi