Eau : stop au gaspillage !

Tourner un robinet et avoir de l’eau, c’est si normal qu’on ne pense pas toujours qu’au-delà de la fragilité de cette ressource, il est aussi bon de l’économiser pour ne pas gaspiller d’argent.

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris dans votre compte

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner
4mn de lecture
Des mains en coupe recueillent de l'eau
© Istock / Mintr

En moyenne, une personne consomme 148 litres d’eau par jour. Pour un foyer de 4 personnes, cela représente une facture hors abonnement de l’ordre de 555 € par an (150 m³ par an au prix moyen de 3,70 € le m³). À la différence du gaz ou de l’électricité, il n’est pas possible de changer de fournisseur d’eau. Mais quelques moyens simples peuvent vous aider à réduire votre consommation et donc votre facture.

Des douches courtes plutôt que des bains

Il faut compter de 150 à 200 litres d’eau pour remplir une baignoire. Une douche de cinq minutes ne consomme que 75 litres avec un pommeau de douche classique (débit : 15 litres/min). Une douche est donc plus économique qu’un bain, à condition de ne pas s’éterniser et de couper l’eau quand vous vous savonnez.

Mais attention, si vous passez dix minutes sous la douche, sans couper l’eau, vous consommez autant qu’avec un bain, voire plus. La solution ? Mettre un minuteur ou le chronomètre de votre téléphone lorsque vous entrez sous la douche. Et en plus d’économiser de l’eau, vous consommerez moins de gaz ou d’électricité car il faut chauffer moins d’eau.

Un pommeau de douche économique

Avec un pommeau de douche économique et un régulateur de débit, vous pouvez économiser jusqu’à 50 % d’eau par an. Le confort est le même qu’avec un pommeau classique. Par exemple, pour une douche de cinq minutes, vous ne consommerez plus qu’entre 30 et 40 litres d’eau au lieu de 75 litres avec un débit réduit à 6-8 litres par minute. Soit une économie de 45 litres par douche, ce qui représente un gain de 250 € sur la seule facture annuelle d’eau d’une famille de 4 personnes, à raison d’une douche quotidienne (pour un prix moyen de l’eau de 3,70 € le m³, selon le Centre d’information sur l’eau).

Une économie qui peut être bien plus importante dans certaines communes où le mètre cube est facturé de deux à trois fois plus cher que la moyenne (notamment dans les régions du nord-ouest) !

Des mousseurs sur les robinets

Placés en sortie de robinet, les réducteurs de débit injectent de minuscules bulles d’air dans l’eau qui coule. Ce qui permet de réduire le débit de 30 % à 50 % sans réduire la pression.

Une chasse d’eau réduite dans les toilettes

Une chasse d’eau consomme en moyenne 9 litres d’eau. Ce qui correspond à environ 36 litres d’eau par jour et par personne. Si votre chasse n’est pas équipée d’un système double poussoir, vous pouvez facilement en installer un. À défaut, pour un coût très modique, vous pouvez réduire le volume d’eau dans le réservoir en y plaçant des sacs ou des plaquettes W.-C. Cette solution est préférable aux briques qui ont tendance à se désagréger et aux bouteilles d’eau qui risquent de se déplacer et d’endommager le mécanisme.

La vaisselle : à la main ou en machine ?

Un lave-vaisselle consomme moins d’eau que la vaisselle faite à la main : de 10 à 18 litres contre 40 à 50 litres pour une vaisselle manuelle si vous laissez couler l’eau. Pensez à faire fonctionner vos machines (lave-vaisselle et lave-linge) à pleine charge pour rentabiliser au maximum l’eau nécessaire à un cycle de lavage.

Si vous n’avez pas de lave-vaisselle, utilisez deux bacs, un pour le lavage, l’autre pour le rinçage. Ainsi, vous consommerez seulement entre 15 et 20 litres. Lavez avec de l’eau tiède et rincez avec de l’eau froide.

Gare aux fuites !

Un robinet qui goutte représente un gaspillage de 35 m³ par an et 130 € de plus sur la facture. Pour un filet d’eau qui coule, c’est 140 m³ de perdu, soit 518 €. Et pour une chasse d’eau qui fuit, le surcoût est de 800 € par an (220 m³) !

800 €
C'est le coût annuel d'une fuite à votre chasse d'eau

Un arrosage raisonnable

N’arrosez pas en plein soleil, mais de préférence le matin ou le soir pour limiter l’évaporation et l’évapotranspiration (le rejet de vapeur par les plantes) et, si possible, remplacez le tuyau d’arrosage par un arrosoir. Arrosez moins souvent mais plus longtemps, afin que la terre s’humidifie en profondeur. Entre les plantes, recouvrez le sol de paille, de tontes de pelouse ou de feuilles, cela favorise la rétention de l’eau par la terre.

Répartition de la consommation d’eau pour un ménage

  • 1 %   Boisson
  • 6 %  Cuisine
  • 6%  Voiture, jardin
  • 6%  Divers
  • 10 % Vaisselle
  • 12 % Linge
  • 20 % Sanitaires
  • 39 % Bains et douches

La salle de bains et les toilettes représentent les plus gros postes de consommation (59 %). C’est là qu’il faut commencer à agir !

L’eau de pluie, c’est gratuit

Il est possible d’utiliser l’eau de pluie pour arroser votre jardin, nettoyer le trottoir ou la terrasse, laver votre voiture... Il suffit de raccorder les gouttières à un bidon ou un fût de grande capacité ou, plus sophistiqué, à une citerne, enterrée ou non, d’au moins un mètre cube. Pour une citerne enterrée, il faut compléter l’installation avec une pompe électrique ou manuelle.

 

df
Nathalie Cheysson Kaplan
Publié le

Partager cet article :