Rechercher une lettre type

Lettre de demande d'indemnisation après refus d'embarquement pour surbooking

Victime de surbooking, vous n’avez pas pu embarquer. Vous demandez à la compagnie aérienne un dédommagement, comme le prévoit la loi.

En effet, selon le règlement européen CE 261/2004, les passagers victimes de surréservation peuvent demander un indemnisation de :
- 250 € pour les trajets de 1500 km ou moins,
- 400 € pour tous les vols intracommunautaires de plus de 1 500 kilomètres et pour tous les autres vols de 1 500 à 3 500 kilomètres,
- 600 € au-delà de 3500 kilomètres pour les autres vols.

Attention, ce règlement européen s’applique à tous les vols au départ des aéroports de la Communauté européenne (vols réguliers et vols non réguliers), y compris ceux effectués dans le cadre d’un voyage à forfait, cela quelle que soit la compagnie aérienne.

Pour les vols en provenance d’un aéroport extérieur à la Communauté, seuls les vols exploités par une compagnie communautaire, en tant que transporteur effectif, sont concernés, et à condition qu’il n’existe pas de réglementation dans ce domaine dans le pays de départ ; si une réglementation existe dans ce pays, elle s’applique à la place du règlement européen.

En outre, les passagers bénéficient de la possibilité de choisir entre le remboursement du billet s’ils renoncent à poursuivre leur voyage et le placement sur un autre vol, ainsi que d’une prise en charge dans l’attente d’un vol ultérieur (hébergement si nécessaire, restauration, frais de communication ou de transmission de deux messages).

Après avoir contacté au préalable leur compagnie aérienne et en cas de réponse insatisfaisante, les passagers peuvent saisir en ligne la Direction Générale de l'Aviation Civile.

Pour cela, il convient tout d’abord de répondre à un questionnaire permettant aux passagers de savoir si leur demande est du ressort de la DGAC ou s’ils doivent s’adresser à une autre instance. Une fois cette étape franchie, les passagers peuvent apporter l’ensemble des éléments nécessaires au traitement de leur réclamation (information sur le vol, motif de la réclamation, pièces justificatives...).

Toutefois, les passagers qui le souhaitent peuvent toujours adresser leurs réclamations par courrier à :
DGAC
Direction du droit des passagers
Bureau des passagers aériens (MPD/P2)
50 rue Henry Farman
75 720 Paris cedex 15

La lettre

Nom
Prénom
Adresse

Service clientèle
Nom de la compagnie aérienne
Adresse du siège de la compagnie

Madame, Monsieur,

A la suite à ma réservation, auprès de votre compagnie du vol n° (n° de vol) entre (lieu) et (lieu), en date du (indiquer la date du vol), je me suis vu(e) refuser l’embarquement pour défaut de place disponible.

En vertu du règlement européen CE 261/2004, je vous rappelle votre obligation de me rembourser le prix du billet s’élevant à (prix) ainsi qu’une indemnité forfaitaire de (montant) euros, accordée pour les voyages de (nombre de km).

Par la présente, je vous mets donc en demeure de me verser la somme de (montant), sous quinzaine à compter de la réception de cette lettre.

Vous trouverez, ci-joints, l’ensemble des justificatifs relatifs à cette demande.

Dans l’attente, je vous prie d'agréer, Madame, Monsieur, l'expression de mes salutations distinguées.


Signature

Téléchargez ce document
df
Publié le

D'autres lettres types

Toutes les lettres types

Immobilier, droit du travail, retraite...

Besoin d'une réponse personnalisée ?

Nos experts sont là pour vous accompagner

J'appelle

Du lundi au samedi de 9h à 20h.

0,15 € TTC / minute depuis la France métropolitaine.

Je pose ma question

C'est tout nouveau ! Votre réponse personnalisée sous un délai maximum de 48h.

Sur le même thème