Journée de deuil national, qu'est ce que c'est  ?

Après la mort de Jacques Chirac jeudi, le président de la République Emmanuel Macron a décrété une journée de deuil national en son hommage qui aura lieu lundi. Qu'est-ce que le deuil national ? Quelles sont les mesures qui l'accompagnent ?

Retrouvez ce contenu dans votre compte en cliquant sur ce lien

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris dans votre compte

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner
1mn de lecture

Autrefois, le deuil national était signifié par l'arrêt de toute activité et la mise en berne des drapeaux sur les bâtiments publiques. Cet hommage universel de la nation est toujours observé dans certains pays africains, notamment. Il est allégé en Europe et particulièrement en France.

Un symbole lourd de recueillement

Le "deuil national" n'est pas codifié. Son expression reste à la discrétion du président de la République.

Théoriquement prise en conseil des ministres et publiée au Journal Officiel, la décision de décréter un deuil national s'accompagne :

  • de la mise en berne des drapeaux (à mi-mât) sur les ministères et bâtiments publics ;
  • de la fermeture et de l'arrêt d'activité des administrations publiques sur un ou plusieurs jours ;
  • sur le respect, à une heure donnée et un jour donné, d'une ou plusieurs minutes de silence.

Si la décision de mise en berne des drapeaux au niveau national revient au président de la République, elle reste au niveau local du ressort des maires vis à vis de leur mairie et des bâtiments de leur commune.

Enfin, à chaque décès de président de la République, en exercice ou non, un deuil national est décrété.

df
Marie-Claude Fayard
Mis à jour le

Partager cet article :