L'application de reconnaissance faciale Alicem

Lancée par l’État, elle est téléchargeable sur smartphone depuis fin 2019. Sa fonction : donner une identité numérique aux citoyens par le biais de la reconnaissance faciale, ce qui fait polémique.

Retrouvez ce contenu dans votre compte en cliquant sur ce lien

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris dans votre compte

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner
2mn de lecture
La reconnaissance faciale depuis un smartphone
© Erikona / Istock

Alicem (Authentification en ligne certifiée sur mobile) a été mise au point par le ministère de l’Intérieur et l’Agence nationale des titres sécurisés (ANTS). Cette application vise à protéger l’identité numérique des utilisateurs, à lutter contre l’usurpation d’identité et à simplifier les démarches administratives (permis de conduire, impôts, carte d’identité, etc.). Car, d’ici à 2022, tous les services publics seront dématérialisés.

df
Yves Deloison
Publié le

Partager cet article :