Élections municipales : 5 mars, dernier jour pour vous inscrire

Si vous avez déménagé et êtes resté inscrit sur les listes électorales de votre précédent lieu de résidence, vous pouvez encore vous domicilier électoralement sur les listes de votre nouvelle commune pour voter les dimanches 15 et 22 mars prochains. Vous avez déménagé, vous souhaitez donner procuration, panacher les listes, participer au dépouillement… Voici ce qu’il faut savoir pour exercer votre droit de vote.

Retrouvez ce contenu dans votre compte en cliquant sur ce lien

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris dans votre compte

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner
4mn de lecture
Un homme met son enveloppe dans l'urne lors des élections
© Adobe Stock

Qui vote ? Pour qui ?

Les électeurs français et les citoyens de l’Union européenne résidant dans la commune peuvent voter aux municipales. Les élections municipales permettent d’élire, pour une durée de six ans, les conseillers municipaux, lesquels élisent ensuite le maire parmi eux. Ces élections permettent de choisir également les conseillers qui siègent dans les métropoles, les communautés d’agglomération…

J'ai déménagé et j'ai oublié de m'inscrire sur les listes électorales !

Occupé par votre déménagement, vous ne vous êtes pas inscrit sur les listes électorales. Mais les élections municipales approchent… Vous pouvez voter dans votre ancien bureau de vote (pas toujours judicieux pour des municipales), sauf si vous avez été radié des listes électorales. Pour le vérifier, utilisez le service en ligne du ministère de l’Intérieur (Démarches.interieur.gouv.fr), accessible en tapant « Interroger sa situation électorale » dans le moteur de recherche de votre navigateur. Vous pouvez vous inscrire sur les listes électorales jusqu’au 5 mars 2020 si vous déménagez pour les raisons suivantes : à cause de votre travail, vous êtes un agent public à la retraite ou muté, vous êtes un militaire de retour à la vie civile.

Je souhaite faire une procuration

Si vous ne pouvez pas vous déplacer jusqu’au bureau de vote, vous pouvez donner mandat à un autre électeur pour voter à votre place. Cette personne – le mandataire – doit disposer du droit de vote et être inscrit dans la même commune que la vôtre, mais pas forcément dans le même bureau de vote. Vous devrez accomplir les démarches suivantes :

  • remplir un formulaire de vote par procuration, disponible sur le site Démarches.interieur.gouv.fr ou au commissariat ou à la gendarmerie ou au tribunal dont dépend votre domicile ou votre lieu de travail ;
  • le remettre en personne à l’une de ces autorités qui vous délivrera un récépissé. Vous n’avez pas à justifier votre absence. Si vous ne pouvez pas vous déplacer, vous pouvez demander qu’un personnel habilité vienne à votre domicile pour établir la procuration ;
  • informer le mandataire de l’adresse et du numéro de votre bureau de vote car l’administration ne s’en charge pas.

Le jour du vote, votre mandataire se présente à votre bureau de vote muni de sa propre pièce d’identité et vote à votre place. Il doit donc s’agir d’une personne de confiance.

Je suis handicapé

Les personnes handicapées peuvent être accompagnées par un électeur de leur choix jusque dans l’isoloir pour les aider.

Est-ce possible de panacher les noms sur les listes ?

Dans les 26 000 communes de moins de 1 000 habitants, les suffrages sont comptabilisés pour chaque candidat individuellement. Vous pouvez donc modifier un bulletin : barrer certains noms, en ajouter d’autres issus d’autres listes. Toutefois, pour que votre vote soit pris en compte, le candidat dont vous écrivez le nom doit être « régulièrement déclaré et clairement désigné », indique l’Association des maires de France (AMF). En outre, si votre bulletin comporte davantage de noms que de personnes à élire, vous devez classer les noms afin de distinguer les suffrages valables des suffrages surnuméraires, par exemple « en présentant les noms en colonne ou précédés d’un numéro », signale l’AMF.

Ce système, appelé « plurinominal majoritaire à deux tours avec panachage », s’applique dans les communes rurales où la proximité entre l’électeur et les candidats est forte. Dans les communes de plus de 1 000 habitants, vous votez pour une liste sans pouvoir la modifier.

Je souhaite participer au dépouillement

Le président du bureau de vote peut vous proposer de dépouiller. Vous pouvez ainsi participer aux opérations permettant d’établir le résultat du scrutin en tant que scrutateur. Un scrutateur peut être n’importe quel électeur de la commune. C’est un moment unique pour voir la démocratie en action. Le dépouillement se décompose en plusieurs étapes :

  • les membres du bureau de vote comptent les signatures des votants et dénombrent les enveloppes dans les urnes. Il doit y avoir autant de signatures que d’enveloppes ;
  • les enveloppes sont réparties entre les tables de dépouillement comportant plusieurs scrutateurs et sont ouvertes par ces derniers ;
  • un scrutateur ouvre les enveloppes et déplie les bulletins de vote ; un deuxième scrutateur lit le bulletin à haute voix ; deux autres notent les noms portés sur les bulletins ;
  • les scrutateurs signent les feuilles de pointage et les remettent aux membres du bureau de vote ;
  • les membres du bureau valident les suffrages obtenus par chaque candidat ou liste.

Toutes ces opérations s’effectuent sous la surveillance de délégués des candidats, d’électeurs et des membres du bureau, dans le but de garantir leur régularité.

df
Emmanuel Franck
Publié le

Partager cet article :