Covid-19 : le calendrier de la levées des restrictions sanitaires en France

3 min de lecture

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris

Voir mes favoris

Ce contenu a bien été supprimé de vos favoris

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner
© Paulo Amorim/Sipa USA via Reuters Connect

Est-ce déjà la fin de la cinquième vague de l'épidémie de Covid-19 en France ? D'évidence non, au regard des chiffres mirobolants des nouvelles contaminations journalières (plus de 525 000 nouveaux cas identifiés le 20 janvier). En revanche, les effets à l'hôpital sont bien moins graves qu'attendus. L'occasion pour le Premier ministre Jean Castex et le ministre de la Santé Olivier Véran de prendre la parole pour annoncer, cette fois, de bonnes nouvelles aux Français !

Entrée en vigueur du passe vaccinal

Voté dans la douleur par le Parlement, le passe vaccinal entrera en vigueur en France le lundi 24 janvier, a annoncé Jean Castex. À partir de cette date, il sera obligatoire de disposer d'un schéma vaccinal complet pour avoir accès à la plupart des lieux publics, activités collectives et événements. Tous les Français âgés de plus de 16 ans sont concernés. Celui-ci sera appliqué « aussi longtemps que nécessaire », mais « pas plus que nécessaire », a ajouté Olivier Véran.

À noter, cette entrée en vigueur est encore soumise à l'avis du Conseil constitutionnel qui sera rendu vendredi 21 janvier. 

Le Premier ministre a également annoncé l'élargissement du rappel vaccinal aux jeunes âgés de 12 à 17 ans dès ce lundi 24 janvier. Attention ! Dès le 15 février prochain, il faudra effectuer cette troisième dose dans un délai de 4 mois après la dernière injection sous peine de voir son passe désactivé.

Astuces

2 février : fin du télétravail et du masque à l'extérieur

Première étape de ce « déconfinement » d'un nouveau genre : le 2 février prochain, le gouvernement cessera de rendre obligatoire le télétravail au moins 3 ou 4 jours par semaine au sein des entreprises où celui-ci est applicable. 

Autre bonne nouvelle : le port du masque ne sera plus obligatoire à l'extérieur à cette même date. Une décision attendue alors que de nombreux arrêtés pris par les préfets avaient été tout bonnement et simplement annulés par la justice administrative du fait de la « non-proportionnalité » de la mesure.

De plus, les jauges imposées dans les établissements accueillant au moins 5000 personnes en extérieur et 2000 en intérieur seront toutes levées. 

16 février : boîtes de nuit et cafés debout

Fermées depuis décembre, les discothèques pour de nouveau faire chauffer la piste de danse dès le 16 février prochain. Leur accès sera évidemment soumis au passe vaccinal. Ce sera également le cas des concerts debout qui pourront de nouveau se tenir. 

Dans les bars et cafés, la consommation debout sera de nouveau autorisée. Il sera également possible de manger ou de boire dans les salles de cinéma ou encore dans les transports en commun. 

Allègement du protocole sanitaire à l'école

Il a fait couler beaucoup d'encre ces derniers jours : le protocole sanitaire mis en place à l'école pourra être allégé dès la rentrée des vacances de février : « Le protocole actuel va rester en vigueur plusieurs semaines […]. Nous profiterons de ce temps pour voir comment les choses évoluent. Nous ressaisirons les autorités sanitaires pour voir dans quelle mesure, à la rentrée, nous pourrons adapter le dispositif », a précisé Jean Castex.

A lire aussi