Les bars, restaurants et "certains lieux culturels" rouvriront le 15 mai

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris dans votre compte

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner
4mn de lecture
© Michele Ursi

Alors que la France connaît son troisième épisode de confinement en un an, de nombreux lieux accueillant du public sont fermés depuis l’automne. Ces restaurants, bars, cinémas et autres musées n’ont toujours pas été autorisés à rouvrir leurs portes, suscitant l’agacement des professionnels tandis que les perspectives tardent à venir.

Avec 40 000 nouveaux cas d'infection par le Covid chaque jour, elles ne semblaient pas, ce 15 avril se rapprocher... Pourtant, le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal, confirme dans les colonnes des Echos le scénario promis par Emmanuel Macron il y a quelques semaines : les terrasses et "certains lieux culturels" rouvriront bien le 15 mai. Les raisons de cet optimisme : une baisse de l'épidémie attendue la semaine du 19 avril et l'accélération de la campagne de vaccination. 

Quand pourrons-nous retourner dans les restaurant, au café, au cinéma, au musée ou dans une salle de spectacle ? Tour d’horizon des perspectives à prendre en compte.

Bars et restaurants : un plan présenté à l'exécutif

Depuis plusieurs semaines, les réunions s’enchaînent entre le gouvernement et les représentants des restaurateurs et gérants de bars et discothèques : au programme, élaborer un plan conditionnant la réouverture de ces établissements où le port du masque ne peut être assuré en permanence.

Dans son allocution du 31 mars dernier, Emmanuel Macron envisageait une réouverture des terrasses à la mi-mai, avant une réouverture totale d’ici l’été. C’est dans cette optique que l’UMIH (Union des métiers et des industries de l’hôtellerie) a remis à l’exécutif sa proposition de calendrier. Ce dernier propose, selon La Voix du Nord :

  • une réouverture des terrasses entre le 15 et le 28 mai ;
  • une réouverture de l’intérieur des bars, cafés et restaurants avec une jauge entre le 29 mai et le 11 juin ;
  • enfin, une réouverture totale et sans jauge dès le 12 juin prochain.

Du côté de l’Élysée, on préfère évoquer la date du 21 juin pour entamer une levée totale des restrictions en vigueur.

TousAntiCovid à la rescousse 

C’est une arme dont le gouvernement compte bien se servir face au coronavirus : l’application TousAntiCovid pourrait être intégrée au plan de réouverture des bars et des restaurants. Les clients seraient alors invités à scanner un QR code avec leur smartphone à l’entrée et à la sortie d’un de ces établissements afin de signaler sa présence sur une place horaire précise. De fait, si un cas positif est identifié parmi les clients, il sera beaucoup plus simple et rapide d’identifier les potentiels cas contacts afin de les mener à l’isolement. Des expérimentations sont toujours en cours en ce sens.

Pas encore de date pour les cinémas, théâtres, musées…

Concernant les lieux culturels, ils seront également concernés par l’assouplissement des mesures, prévu pour la fin du mois de mai par le gouvernement, si les données épidémiques s’améliorent.

Tout comme pour les professionnels de la restauration, les réunions s’enchaînent avec les responsables de la filière culture et spectacle. Ils y discutent notamment des éventuelles mesures à mettre en place à la réouverture des lieux : avec en tête la mise en place de jauges strictes dans les salles de théâtre, de cinéma ainsi que dans les musées.  

Par ailleurs, l’application TousAntiCovid pourrait également jouer un rôle important en faveur de la réouverture de ces lieux. La traçabilité des spectateurs ou visiteurs est essentielle pour limiter la création de foyers de contamination dans ces lieux clos.

Salles de spectacle : les concerts tests tardent…

Début 2021, le ministère de la Culture communiquait tous azimuts sur l’organisation de concerts tests en France afin d’avoir une meilleure visibilité sur les conséquences d’un tel rassemblement. A la fin du mois de mars, un concert de ce type réunissait 5 000 personnes à Barcelone en Espagne.

Depuis, plus rien. Les groupes Indochine et IAM devaient pourtant organiser des concerts spéciaux avec 5 000 personnes à Paris et 1 000 à Marseille mais, à cette heure, aucune date n’a été fixée comme le rappelle RTL.

Les salles de sport sont-elles des « commerces essentiels » ?

Une trentaine de parlementaires ont récemment adressé un courrier à Jean Castex pour lui demander la réouverture immédiate des salles de sport, fermées, elles aussi, depuis l’automne. Selon les élus, ces lieux doivent être classés dans la catégorie des « commerces essentiels » au même titre que les boulangeries, les supermarchés et même les librairies et jardineries depuis peu. Comme pour tous les autres lieux publics fermés, l’exécutif n’a pas encore communiqué une date officielle de réouverture.

 

A lire aussi