Bio : prix, labels, qualité

Bio, vert, naturel... De plus en plus de produits et services se revendiquent comme écologiques. Or, tous ne sont pas aussi "vert" qu'on pourrait l'espérer. Et ce choix implique souvent un surcoût, même si les prix tendent à baisser. Des repères dans ce dossier pour y voir plus clair.

Retrouvez ce contenu dans votre compte en cliquant sur ce lien

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris dans votre compte

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner
  • Choisir des produits d'entretien

    Choisir des produits d'entretien "verts"

    Neuf Français sur dix se déclarent préoccupés par la protection de l’environnement. Une inquiétude qui pousse les publicitaires à nous vanter des produits de plus en plus "bio", naturels ou écologiques. Tous ne sont pas aussi "verts" qu’on pourrait l’espérer.

  • Laver le linge de façon écologique

    Laver le linge de façon écologique

    Énergivore, le lave-linge ingurgite aussi des kilos de lessive contenant de multiples substances nocives pour l’environnement. Des solutions de remplacement existent. Mais que valent-elles ?

  • Des textiles plus écologiques

    Des textiles plus écologiques

    Parce que l’industrie textile a une incidence importante sur l’environnement et la santé, les consommateurs regardent de plus en plus du côté des textiles "bio".

  • Quand la cosmétique devient

    Quand la cosmétique devient "bio"

    Des cosmétiques "bio" de qualité et à prix raisonnables disputent la place dans les rayons des magasins aux produits traditionnels pour le plus grand bénéfice de notre environnement et de notre santé.

  • Bio : un gage de qualité ?

    Bio : un gage de qualité ?

    À l'origine de l'agriculture biologique, on trouve une préoccupation pour l'environnement et la volonté de ne plus utiliser de produits chimiques.

  • Voyageurs, compensez vos émissions de CO2

    Voyageurs, compensez vos émissions de CO2

    Financer des projets écologiques pour compenser ses émissions de CO2, pourquoi pas ? Sous réserve de vérifier les conditions de calcul et d’affectation des sommes collectées.

  • Passer ses vacances au vert

    Passer ses vacances au vert

    Passer de bonnes vacances, respecter les lieux que l’on visite et participer à la préservation de l’environnement… c’est simple : il suffit de choisir le "bon" endroit, d’adopter une attitude responsable et de l’enseigner à ses enfants.