Dégât des eaux : comment prouver que le propriétaire n'est pas responsable d'un sinistre antérieur à l'achat du logement ?

Votre question

Je viens vers vous afin que vous m’aidiez à résoudre le problème qui se présente à moi concernant un appartement 2 pièces situé à Paris que j'ai mis en location. En effet, j’ai reçu une lettre recommandée de mon syndicat de copropriété datée du 18 avril 2011 qui m’a informée que mon voisin du dessous avait entamé des travaux et que, s’apercevant que les poutres situées sous son plafond étaient endommagées, il m’incombait de remplacer ces poutres. Dans le règlement de copropriété, il est stipulé que les poutres et les solives qui soutiennent mon plancher m'appartiennent. Le syndicat m'a donc joint les devis qui lui avaient été adressés et qui s'élèvent à 15 000 €, ainsi qu'un "rapport d'avis et de conseil" d'un cabinet d'architecte qui indique que les poutres sont probablement endommagées suite à un "ancien dégât des eaux". Or, je suis propriétaire de ce logement depuis moins de 6 mois et je ne suis au courant d'aucun sinistre. J'ai ensuite reçu une deuxième lettre recommandée du propriétaire de l'appartement du dessous qui me sommait de commencer les travaux avant le 13 mai 2011, sous peine de "prendre toutes dispositions nécessaires pour remédier à la situation". N’étant pas responsable de l’ancien sinistre, et n’ayant pas les sommes nécessaires aux travaux, je souhaite savoir s’il y aurait un recours.

A lire aussi
Publié le