Pesticides, pollution : vérifiez si votre eau du robinet est de bonne qualité

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris dans votre compte

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner
2mn de lecture
© Emenacom

Si la plupart des Français reçoivent une eau conforme à la réglementation, près de 450 000 consommateurs boivent une eau dépassant les normes maximales en pesticides et 148 000 une eau contaminée par les nitrates.

La qualité de l’eau progresse

L’UFC-Que Choisir et Générations Futures ont décrypté les analyses de la qualité de l’eau du robinet de la totalité des communes de France métropolitaine, sur la base des relevés des Agences Régionales de Santé. L’étude démontre que sa conformité aux critères réglementaires s’améliore. Désormais, 98 % des consommateurs ont accès à une eau conforme à la totalité des critères sanitaires, soit une progression de plus de 2 points par rapport à la précédente étude réalisée en 2017. Une amélioration attribuée, pour les grandes villes, à la fermeture des réseaux de distribution contaminés par les pesticides et, pour les plus petites communes, au transfert des compétences sur l’eau aux intercommunalités (loi NOTRe), permettant de financer une meilleure dépollution des eaux. Et si la pollution des rivières et des nappes phréatiques reste toujours aussi élevée, elle est contrebalancée par le perfectionnement des procédés de potabilisation de l’eau, dispositifs coûteux intégralement payés par les consommateurs.

Des points noirs en zones rurales et en montagne

Cependant, près d’un million de consommateurs reçoivent toujours une eau non conforme, les pollutions agricoles constituant les premières causes de contaminations. L’UFC-Que Choisir et Générations futures s’inquiètent également de la disparité des pesticides recherchés dans l’eau potable. Si 750 molécules de pesticides ou de leurs dérivés peuvent être rencontrées dans la nature, on n’en recherche en France que 206 en moyenne. Dans certains départements, comme l’Aisne, qui comprend pourtant de grandes cultures intensives très utilisatrices de pesticides, on n'en cherche que douze.

Vérifiez les caractéristiques de votre eau

Il est possible de contrôler la qualité de l'eau potable distribuée dans votre commune et dans ses alentours grâce à la carte interactive mise en ligne par l’UFC-Que Choisir. Elle synthétise le niveau de conformité pour 50 contaminants et paramètres physico-chimiques définis par la réglementation. Il suffit d’indiquer le code postal ou le nom de votre commune et de cliquer sur le pictogramme coloré pour obtenir le détail par contaminant.

Une pétition pour une eau sans pesticides

Afin de garantir une eau indemne de pesticides et limiter l’exposition des consommateurs à ces molécules nocives, l’UFC-Que Choisir et Générations Futures demandent également aux pouvoirs publics, par le biais d’une pétition, d’intensifier les recherches de pesticides en lien avec les niveaux de risques et les types de cultures environnantes et d’interdire la commercialisation des pesticides suspectés d’être des perturbateurs endocriniens.

A lire aussi