Deux mois pour faire une contre-visite après un contrôle technique

L’entrée en vigueur d’un contrôle technique plus strict pour les véhicules diesel, le 1er juillet, n’y change rien : si les vérifications révèlent des défaillances, vous disposez de deux mois pour soumettre votre véhicule à une contre-visite. Karine Bonnet, présidente de Dekra Automotive, nous explique les règles de la contre-visite.
df
Timour Aggiouri
Publié le