Dans une séparation, l’enfant peut être entendu par le juge

L’enfant mineur doté de l’âge de discernement, c’est-à-dire âgé de 8 ou 9 ans minimum, peut être entendu par le juge aux affaires familiales dans le cadre d’une procédure de séparation. Joanne Elia, associée du cabinet Eiffel Avocats, nous explique les règles de cette audition. Entretien.

 

 

A lire aussi