Smic, retraite, télétravail, santé... Tout ce qui change en 2022

Chaque passage à la nouvelle année est synonyme de nouvelles règles ou de modifications qui impacteront forcément notre quotidien. Tour d'horizon de ce qui change au cours de cette année 2022. 

Pouvoir d'achat

Smic, retraite, épargne... Des hausses tous azimuts 

Depuis le 1er janvier, le montant du salaire minimum en France a connu une augmentation de 0,9 %, soit 14 € brut par mois. Idem pour les retraités qui ont vu le montant de leur pension croître de 1,1 % au passage à la nouvelle année. Enfin, en raison de l'inflation, le gouvernement a d'ores et déjà prévenu que le taux de rémunération des livrets d'épargne (Livret A, Livret de développement durable, livret d'épargne populaire...) sera revalorisé au regard du niveau élevé de l'inflation en France.

Le prix du timbre en hausse

C'est une petite rengaine à laquelle on commence à être habitué. En 2022, envoyer un courrier via La Poste coute plus cher. Le prix de timbre a en effet augmenté. 

Concrètement, cela signifie qu'un envoi en lettre prioritaire vous coute 1,43 € contre 1,28 € en 2021. Même chose pour la lettre verte dont le tarif est passé de 1,08 € à 1,16 €. 

Électricité : une hausse limitée à 4 % en février

Alors que les marchés de l'énergie flambe depuis l'été 2021, le gouvernement a d'ores et déjà prévu de limiter la casse pour le porte-monnaie des ménages français. 

Alors qu'une hausse de 10 à 12 % des tarifs réglementés de l'électricité était annoncé pour le mois de février 2022, le Premier ministre Jean Castex a annoncé à l'automne que celle-ci sera limitée par l'État à 4 %, en utilisant notamment le levier des taxes applicables sur le kWh. 

Emploi

Télétravail : une indemnité pour les fonctionnaires

Vous êtes fonctionnaire et il vous arrive, particulièrement depuis la crise du Covid-19, de travailler à domicile ? Vous pourrez prétendre dès cette année à une indemnité de télétravail versée par l'administration qui vous emploie.

Son montant est de 2,50 € par jour de télétravail, pour un montant maximal annuel de 220 €, soit 88 jours par an.

Cette indemnité sert à rembourser l’ensemble de vos frais liés au télétravail, comme vos factures d’électricité ou encore l’usure de votre ordinateur portable. À noter que le versement pour l'année 2021 concernera les jours de travail effectués entre le 1er septembre et le 31 décembre.

BAFA : une aide de 200 euros pour les jeunes

Bonne nouvelle pour les jeunes qui souhaitent travailler en tant qu’animateur dans les centres de loisirs ou dans le cadre de colonies de vacances : dès cette année, les candidats au Brevet d'aptitude aux fonctions d'animateur (BAFA) et au Brevet d'aptitude aux fonctions de directeur (BAFD) pourront bénéficier d'une aide de 200 € puisqu’en 2022 les jeunes pourront recevoir une aide de 200 € pour financer en partie leur formation, dont le coût global oscille entre 800 et 900 €.

Cette aide devrait bénéficier à plus de 20 000 jeunes et devrait favoriser l’embauche dans un secteur qui manque de main-d’œuvre.

Santé

Contraception gratuite jusqu'à 25 ans

C'est l'une des annonces phares du gouvernement en 2021 : dès cette année, tous les frais liés à la contraception des femmes âgées de moins de 25 ans seront intégralement pris en charge par l'Assurance-maladie, sans avance de frais. Il sera ainsi possible d'obtenir gratuitement la pilule contraceptive ou bien encore de se faire poser un stérilet. Même chose pour les consultations médicales liées à la contraception. 

Une mesure qui concerne 3 millions de jeunes Françaises. Attention, toutefois : les préservatifs masculins et féminins ne sont pas concernés. 

Mon Espace Santé remplace le Dossier médical partagé (DMP)

Alors que 10 millions de Français avaient recours au système, le Dossier médical partagé signe son arrêt de mort, en cette année 2022, et ce au profit de Mon Espace Santé. 

Dans les prochaines semaines, l'Assurance-maladie proposera à chaque Français d'ouvrir un Espace Santé dédié. Il sera ainsi possible d'y stocker de façon sécurisée ses documents médicaux (ordonnances, résultats d'examen... etc.) mais aussi de gérer ses rendez-vous voire même d'échanger directement avec ses praticiens via une messagerie confidentielle. 

Logement

Locataire : du nouveau concernant l'acte de caution

Pour se protéger contre les loyers impayés, les propriétaires bailleurs demandent en général aux locataires de trouver un proche parent ou un ami qui se porte caution.

Depuis le 1er janvier dernier, le système de cautionnement pour les locations a évolué. Principal changement : l'acte de cautionnement pourra être signé sous forme électronique et la mention apposée ne sera plus imposée.

Une demande de permis de construire via Internet

Une nouveauté qui va intéresser de nombreux propriétaires en France : dès 2022, il sera possible de réaliser en ligne sa demande de permis de construire. 

Le gouvernement, qui prévient que chaque commune devra être en mesure « de recevoir sous forme électronique les demandes d’autorisation d’urbanisme », promet une démarche simplifiée et sans frais. 

Par ailleurs, dans les communes de plus de 3 500 habitants, l'instruction des dossiers devra se faire sous forme dématérialisée. 

Environnement

Auto : un nouveau malus au poids entre en vigueur

Amis automobilistes, soyez attentifs ! Le 1er janvier 2022 signe l'apparition d'un nouveau système de malus au poids. Concrètement, cela signifie que tous les véhicules neufs pesant plus de 1800 kilos feront l'objet d'une taxe de 10 € par kilo supplémentaire. 

Soit 500 € pour un véhicule de 1850 kilos, 1000 € pour un véhicule pesant 1900 kilos... etc. De quoi surveiller attentivement les caractéristiques techniques avant de passer à l'achat ! 

À noter, les véhicules hybrides et électriques ne sont pas concernés par ce nouveau malus. Par ailleurs, certaines familles nombreuses (3 enfants ou plus à charge) pourront bénéficier d'une minoration. 

Cette taxe vise à lutter contre les forts taux d'émission de CO2 de ces véhicules imposants.

Moins de plastique au rayon fruits et légumes

Dans le cadre de la mise en application de la loi anti-gaspillage, certains fruits et légumes vendus dans le commerce ne pourront plus être conditionnés dans un emballage plastique. Une liste précise des aliments concernés a été établie par les autorités. 

À noter toutefois, cette interdiction qui entre en vigueur en 2022 ne concerne pas les fruits et légumes transformés (coupés, épluchés... etc.) vendus dans certains supermarchés. 

Et sinon...

Une plateforme unique pour les numéros d'urgence

Faudra-t-il bientôt composer le 112 sur le clavier numérique de son téléphone en cas d'urgence ? C'est ce qui pourrait accoucher d'une expérimentation qui sera menée à l'échelle d'une région en cette année 2022. 

L'objectif est clair : rassembler les trois numéros d'urgence actuellement en vigueur : le 15 (Samu), le 17 (police et gendarmerie) et le 18 (pompiers) en une seule et même plateforme, comme ce qui se fait déjà chez certains de nos voisins européens. 

Une réforme qui fait déjà débat alors même qu'elle n'est pas adoptée. En effet, les services de secours déplore le mélange entre les urgences médicales et les autres. L'expérimentation doit durer deux ans.

De l'eau potable gratuite

Petite nouveauté qui s'appliquait pourtant déjà dans de nombreux établissements : dès ce 1er janvier 2022, les restaurants, bars et cafés seront tenus de proposer gratuitement de l'eau potable à leur clientèle. 

« Les établissements de restauration et débits de boisson sont tenus d’indiquer de manière visible sur leur carte ou sur un espace d’affichage la possibilité pour les consommateurs de demander de l’eau potable gratuite », précise la nouvelle réglementation.

2022 : année électorale

En cette nouvelle année, plus de 47 millions d'électeurs seront appelés aux urnes pour élire à la fois leur président(e) de la République ainsi que l'intégralité des députés qui composent l'Assemblée nationale. L'élection présidentielle se déroulera ainsi le 10 et le 24 avril prochains. Pour les législatives, il faudra patienter jusqu'au 12 et 19 juin 2022. Vous pouvez d'ores et déjà vérifier votre inscription sur les listes électorales ainsi qu'envisager d'effectuer une demande de procuration en ligne ou directement en commissariat. 

A lire aussi