SMIC, Livret A, retraites, allocation de rentrée scolaire... Ce qui change en août

Contenu ajouté à votre liste de lecture

Voir mes favoris

Contenu supprimé de votre liste de lecture

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner

Smic

Il avait déjà progressé de 2,65 % en mai dernier, le Smic va encore augmenter de 2,01 % en août, suivant de près le niveau de l’inflation. Dans les faits, le Smic passe de 1 302,64 à 1 328,82 euros net mois, soit une augmentation de 26,18 €.

Cette revalorisation est prévue par le Code du travail qui revalorise le montant du SMIC à chaque fois que l’indice national des prix à la consommation grimpe d’au moins 2 % par rapport à l’indice du dernier montant du Smic.

Livret A, LDDS

Le ministre de l’Économie et des Finances Bruno Le Maire a annoncé la revalorisation des taux d’intérêt de plusieurs livrets dont le livret A et le Livret de développement durable et solidaire (LDDS).

Les taux d’intérêt du livret A et du LDDS sont donc doublés pour atteindre 2 %, un record depuis 2012. À noter que le plafond du livret A reste le même, fixé à 22 950 euros (hors intérêts).

Livret d'épargne populaire (LEP)

La revalorisation prévue par le gouvernement concerne également le livret d’épargne populaire (LEP). Ce livret, destiné à tous les particuliers non imposables, passe d’un taux de 2,2 % à 4,6 %.

La moitié des Français qui ont accès à ce livret au taux privilégié n'en a pas ouvert, le ministre de l’Économie et des Finances, Bruno Le Maire souhaite même lancer une campagne de communication (par courriels automatisés) autour de ce placement aussi intéressant que méconnu.

Prime Macron / Prime de partage de la valeur

La prime exceptionnelle de pouvoir d’achat (PEPA), aussi appelée prime Macron, évolue et sera renommée prime de partage de la valeur (PPV). Son montant maximum passe de 1 000 à 3 000 euros (et de 2 000 à 6 000 euros si votre entreprise a conclu un dispositif d’intéressement).

Elle concerne tous les salariés, intérimaires et agents des établissements publics. Environ 3,38 millions de personnes l’ont touché en 2021 pour un montant moyen de 572 euros. 

Augmentation des retraites

Les pensions de retraite de base sont revalorisées de 4 %, avec effet rétroactif au 1er juillet. Si vous êtes retraité, le premier versement de votre pension revalorisée devrait arriver vers le 9 août. Attention, cette revalorisation ne comprend que les pensions de base, les retraites complémentaires ne sont pas concernées. Elles seront revalorisées à l'automne et bien en-dessous du niveau de l'inflation.

Pour rappel, les pensions de retraites ont connu une augmentation de 1,1 % en janvier dernier, ce qui porte leur revalorisation annuelle à 5,1 % à date. 

Hausse du point d’indice de la fonction publique

Si vous travaillez dans la fonction publique, vous devriez voir un montant légèrement plus élevé sur votre fiche de paie d’août. Utilisé pour le calcul de la rémunération des agents des fonctions publiques de l’État, le point d’indice a progressé de 3,5 % le 1er juillet dernier. La plus forte hausse depuis 1985.

Dans les faits, ce sont 91,10 euros en plus pour un infirmier anesthésiste avec 8 ans d’ancienneté par exemple. À noter que cette revalorisation a un effet rétroactif au 1er juillet. 

Allocation de rentrée scolaire (ARS)

Cette allocation qui profite aux ménages les plus modestes et qui sert à l’achat de fournitures scolaires connaît cet été une hausse de 4 %, après l'augmentation automatique annuelle de 1,8 % au mois d’avril dernier, pour faire face à l’inflation.

Cette allocation bénéficie à plus de 3 millions de familles. Son versement aura lieu le mercredi 17 août prochain.

Montants de l’ARS en 2022-2023

  • 392,05 € pour les enfants de 6 à 10 ans et les enfants plus jeunes inscrits en CP
  • 413,69 € pour les 11-14 ans
  • 428,02 € pour les 15-18 ans

Gel de l’indice de référence des loyers (IRL)

Afin de protéger le pouvoir d’achat des Français, le gouvernement a choisi de limiter l’envolée des loyers à 3,5 % et ce pour une durée d’un an. Cette obligation est donc valable jusqu’en juin 2023. 

Le point d’indice de référence des loyer (IRL) est donc gelé pour une année. Pour rappel cet indicateur sert de base pour calculer ou réviser les loyers de biens meublés ou vides. Il fixe les plafonds des augmentations annuelles des loyers que peuvent exiger les propriétaires. 

Remboursement d’impôt

Si vous avez été prélevé à la source plus que ce que votre déclaration de mai dernier ne l'exigeait (par exemple en raison d'un crédit ou d'une réduction d'impôt ou si vous avez été prélevé mensuellement du paiement de la redevance qui est supprimée cette année), sachez que la campagne de remboursement des impôts commence à partir du 2 août. Vous allez donc recevoir le trop perçu sur le prélèvement à la source de l'impôt sur le revenu. 

Aide pour le fioul

Pour faire face à l’inflation, les députés de l’opposition ont voté le déblocage de 230 millions d’euros dédiés aux Français se chauffant au fioul. C’est ainsi 3 millions de Français qui pourront bénéficier d’une aide d’une valeur pour le moment inconnue. 

La majorité souhaitait également une aide mais de 50 millions seulement. Cet amendement au projet de loi de finance doit encore être discuté au Sénat. 

POUR ALLER PLUS LOIN