Santé : ce qui change en 2021

Offre 100 % Santé, téléconsultations remboursées intégralement, allongement du congé paternité, nombre de changements interviennent en 2021 pour la santé. Dossier Familial fait le point. 

Bonne nouvelle sur le font de la santé. La loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS) pour 2021, parue au Journal officiel le 15 décembre 2020, prévoit la mise en place de nouveaux droits pour les particuliers. Tour d'horizon. 

L'offre 100 % Santé complétée

En 2020, l'optique et une partie du dentaire avaient été les premiers à être pris en charge intégralement. En 2021, l'audition et notamment les aides auditives du panier 100 % Santé le sont à leur tour. 

Les professionnels de santé sont désormais obligés de proposer l'offre 100 % Santé à leur patient, en faisant figurer les tarifs correspondants sur leur devis. 

Les téléconsultations toujours remboursées

Depuis le 18 mars 2020, dans le cadre des mesures pour combattre le Covid-19, la branche Assurance-maladie de la Sécurité sociale prend en charge les téléconsultations médicales à 100 %. Ce dispositif est prolongé jusqu'au 31 décembre 2021. 

Allongement du congé paternité

À compter du 1er juillet 2021, après la naissance d'un enfant, le père ou la personne vivant avec la mère pourra bénéficier d'un congé paternité allongé. Fonctionnaire ou contractuel, le bénéficiaire aura droit à 28 jours (dont 7 obligatoires) de congés, contre 14 jours auparavant. 

Sur les 28 jours, les 3 premiers jours de congé de naissance prévus par la loi resteront à la charge de l'employeur et les 25 autres seront indemnisés par la branche famille de la Sécurité sociale. Le père aura même droit à 32 jours de congés en cas de naissance multiple. 

À lire aussi

Allongement du congé pour adoption

À la même date que pour le congé paternité, la durée du congé pour adoption sera aussi allongée. Pour les familles adoptantes et n'ayant pas d'enfants ou un enfant à charge, elle passera de 10 semaines à 16 semaines. 

Des indemnités maladie dès le 1er jour pour les professionnels libéraux

Au 1er juillet 2021, un dispositif commun d'indemnités journalières en cas d'arrêt maladie pour les professionnels libéraux sera créé. Dès le 1er jour de l'arrêt de travail et pendant 90 jours, ils devraient être indemnisés. 

Il concernera les personnes affiliées à la Caisse nationale d'assurance vieillesse des professions libérales (CNAVPL), soit 1 million de professionnels.

L'allocation supplémentaire d'invalidité revalorisée

Le PLFSS prévoit de relever le plafond de ressources de l'allocation supplémentaire d'invalidité (ASI) à 800 € par mois pour une personne seule à compter du 1er avril 2021. Financée par l'Etat jusqu'alors, l'ASI sera désormais à la charge de la Caisse nationale d'assurance maladie (CNAM).

Un nouveau forfait patient payant aux urgences

Le 1er janvier 2021, un nouveau forfait patient payant a été instauré pour les passages aux urgences ne nécessitant pas une hospitalisation. Il a pris la place du ticket modérateur. Le "forfait patient urgences" s'élève à 18 €. 

A lire aussi