APL, prix du gaz, vaccination obligatoire, chômage partiel... Ce qui change en septembre

Les vacances prennent fin et, avec la rentrée, nombre de changements sont prévus. Le prix du gaz connait une hausse « d'une ampleur inédite », l'indemnisation du chômage partiel baisse, le calcul des APL évolue pour certains jeunes et le pass sanitaire est encore étendu.

Les tarifs réglementés du gaz explosent

Après une augmentation de 9,96 % en juillet et 5,3 % en août, les tarifs réglementés du gaz hors taxe d'Engie augmentent de nouveau de 8,7 % au 1er septembre, d’après un communiqué de la Commission de régulation de l’énergie (CRE), publié vendredi 27 août.

Cette hausse, « d'une ampleur inédite », est observée dans tous les pays européens et asiatiques. « Elle s'explique par la reprise économique mondiale observée depuis plusieurs mois et par la forte augmentation des prix du gaz sur le marché mondial due à un contexte exceptionnel », détaille la CRE. 

En détail, cette augmentation est de 2,7 % pour les clients qui utilisent le gaz pour la cuisson, de 5,5 % pour ceux qui ont un double usage, cuisson et eau chaude, et de 9 % pour les foyers qui se chauffent au gaz.

L'indemnisation du chômage partiel en baisse

L'indemnisation du chômage partiel évolue au rythme de la crise sanitaire. À compter du 1er septembre, le taux d'allocation pour les entreprises des secteurs d'activité les plus affectés par la situation sanitaire est abaissé à 36 % (contre 60 % en juillet et 52 % pour août 2021). Les salariés, eux, percevront 72 % de leur rémunération nette.

Vaccination obligatoire

La vaccination est obligatoire pour certains professionnels. Tous les personnels – y compris administratifs – des établissements de santé, mais aussi les aides à domicile, pompiers, etc. sont concernés. À compter du 15 septembre, ceux qui ne seraient pas vaccinés contre le Covid-19 s'exposent à une suspension de leur contrat de travail... et aussi de leur salaire. 

Passe sanitaire obligatoire pour les adolescents

Déjà imposé à 1,8 million de salariés dès le lundi 30 août (ceux des secteurs où le passe est exigé aux clients, comme la restauration), le passe sanitaire devient obligatoire pour les adolescents âgés de 12 à 17 ans à partir du 30 septembre dans les lieux où il est déjà exigé pour les adultes. 

Ils devront alors présenter un test PCR ou antigénique négatif de moins de 72 heures, un certificat de vaccination ou une attestation de rétablissement du Covid-19 datant de moins de six mois. 

APL : un abattement pour les alternants

Au 1er septembre, le calcul des Allocations personnalisées au logement (APL) pour les jeunes en contrat de professionnalisation évolue.

Chaque jeune alternant bénéficie désormais d'un abattement sur son revenu, équivalent au Smic mensuel. Les revenus pris en compte pour le calcul de leur APL sont donc réduits. Ce qui devrait augmenter le montant de leurs allocations.

Top départ pour la bourse de lycée

La demande de bourse de lycée est accessible en ligne du 2 septembre au 21 octobre 2021, a fait savoir le ministère de l'Éducation. 

Déclinées en 6 échelons en fonction des ressources de la ou des personnes assumant la charge de l'élève et du nombre d'enfants, ces bourses de lycée sont attribuées aux élèves scolarisés en lycée et en établissements régionaux d'enseignement adapté (EREA).

Pour l'année 2021-2022, le montant annuel de la bourse est compris entre 441 € et 936 €, selon les échelons. Il est versé en trois fois, à chaque trimestre. 

Vos tickets restaurant 2020 ne sont plus valides

Au 1er septembre, il n'est plus possible d'utiliser ses tickets restaurant de l'année 2020. 

Mais, bonne nouvelle, le gouvernement a prolongé le plafond de 38 € des tickets restaurant jusqu'à fin février 2022. 

A lire aussi