Arrêt maladie

Le salarié qui interrompt son travail pour maladie perçoit des indemnités journalières versées par l’assurance-maladie, sous certaines conditions.

Retrouvez ce contenu dans votre compte en cliquant sur ce lien

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris dans votre compte

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner
0mn de lecture

Le médecin délivre un avis d’arrêt de travail et précise sa durée. L’assuré (salarié ou en situation de chômage) doit l’envoyer à sa caisse d’assurance-maladie dans les quarante-huit heures (même délai en cas de prolongation d’arrêt de travail). S’il est hospitalisé, il doit envoyer un bulletin d’entrée à l’hôpital.

Les formalités de l'arrêt maladie

  • Le salarié doit avertir son employeur rapidement (les délais dépendent de la convention collective qui s’applique dans l’entreprise) et lui fournir l’avis d’arrêt de travail.
  • L’assuré en situation de chômage doit fournir l’avis d’arrêt de travail au Pôle Emploi.
df
Publié le

Partager cet article :