Comment faire pour demander la prime d’activité ?

Depuis le 5 février, cette aide a augmenté de 100 euros par mois pour les travailleurs percevant une rémunération proche du Smic. Et elle a été élargie à 5 millions de ménages, au lieu de 3,8 millions.
2mn de lecture
Vous pouvez demander la prime d’activité sur le site de la CAF ou de la MSA.
Vous pouvez demander la prime d’activité sur le site de la CAF ou de la MSA.

1) Vérifier si vous avez le profil

Sont éligibles à la prime d’activité : les salariés du privé ou du public, les travailleurs indépendants, les exploitants agricoles, les apprentis et étudiants salariés qui gagnent plus de 78 % du smic net (939 euros) par mois, ainsi que les personnes en congé parental ou sans solde percevant des revenus professionnels, et les travailleurs handicapés. Pour la recevoir, il faut avoir 18 ans ou plus et résider en France de façon permanente.

2) Calculer vos ressources

Il faut recenser l’ensemble des ressources de la famille : ceux du demandeur et de son conjoint, mais aussi des enfants et des personnes à charge. Il s’agit des revenus professionnels, revenus de remplacement (allocations chômage, pensions alimentaires, etc.), prestations sociales (APL, allocation de soutien familial, etc.).

La période de référence est le trimestre précédant celui où vous percevrez la prime d’activité. Depuis février, la prime est versée à ceux qui perçoivent moins de 1 787 euros net par mois pour une personne seule (au lieu de 1 565 euros auparavant).

Les travailleurs indépendants ont accès à la prime d’activité si leurs bénéfices déclarés en 2018 est inférieur à certains plafonds :

  • 21 446 euros pour les exploitants agricoles,
  • 32 900 euros pour les professions libérales et les artisans,
  • 82 200 euros pour les commerçants.

À défaut, c’est le chiffre d’affaires du dernier trimestre qui sert au calcul.

3) Estimer le montant auquel vous avez droit

Le calcul de la prime d’activité étant complexe, mieux vaut faire une simulation sur le site Caf.fr ou à partir de l’espace privé du site de la MSA, Msa.fr. La prime est déterminée sur la base d’un montant forfaitaire égal à 551,51 euros pour une personne seule, qui peut être majoré en fonction de la composition du foyer et/ou en cas de situation d’isolement. S’y ajoutent 61 % du montant des revenus professionnels du foyer et une bonification si le salaire mensuel moyen est supérieur à 591,77 euros. Celle-ci va de 2,36 à 160,79 euros maximum selon les revenus. Le montant final de la prime est égal à la différence entre ce montant forfaitaire et l’ensemble de vos ressources.

4) Déposez votre demande en ligne

La prime n’est pas attribuée automatiquement. Il faut la demander sur le site de la CAF ou de la MSA, ou aux guichets de ces organismes. Après examen de votre dossier, vous recevrez une notification d’attribution. Le versement de la prime d’activité s’effectue à partir du 5 du mois à terme échu (par exemple, vous recevrez la prime d’activité du mois de mars à partir du 5 avril). Elle est versée mensuellement pour une durée de 3 mois.

5) Déclarer vos revenus chaque trimestre

Tous les 3 mois, vous devrez déclarer les revenus du trimestre précédent, afin que la CAF ou la MSA recalcule le montant de la prime pour les 3 mois suivants. Vous devrez également vérifier votre situation personnelle et professionnelle. La CAF ou la MSA vous rappellera chaque trimestre cette démarche indispensable au calcul de vos droits.

À lire aussi
df
Katia Vilarasau
Publié le

Immobilier, droit du travail, retraite...

Besoin d'une réponse personnalisée ?

Nos experts sont là pour vous accompagner

J'appelle

Du lundi au samedi de 9h à 20h.

0,15 € TTC / minute depuis la France métropolitaine.

Je pose ma question

C'est tout nouveau ! Votre réponse personnalisée sous un délai maximum de 48h.

Sur le même thème