Alternance et handicap : quelles aides pour l’employeur et la personne handicapée ?

Les entreprises qui recrutent un travailleur handicapé en contrat d’apprentissage ou de professionnalisation peuvent bénéficier d’un coup de pouce de l’Agefiph. De leurs côtés, les personnes handicapées peuvent solliciter des aides à la mobilité, techniques et humaines auprès de l’organisme.

Retrouvez ce contenu dans votre compte en cliquant sur ce lien

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris dans votre compte

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner
3mn de lecture

L’Association de gestion du fonds pour l’insertion professionnelle des personnes handicapées (Agefiph) propose plusieurs aides financières pour favoriser l’insertion des travailleurs en situation de handicap.

Aide à l’embauche d’un travailleur handicapé en alternance

Les employeurs du secteur privé qui recrutent une personne handicapée en contrat d’apprentissage ou de professionnalisation d’une durée minimum de 6 mois peuvent bénéficier d’une aide financière de la part de l’Agefiph.

Les conditions à remplir

La durée hebdomadaire de travail doit au moins être égale à 24 heures. Si elle est inférieure en raison d’une dérogation légale ou conventionnelle, la durée minimum est fixée à 16 heures par semaine.

Le montant de l’aide à l’alternance

Le montant maximum de l’aide est de 3 000 € pour un contrat d’apprentissage et de 4 000 € pour un contrat de professionnalisation. Le montant est proratisé en fonction de la durée du contrat et à compter du sixième mois.

Durée du contrat

Aide pour la signature d’un contrat d’apprentissage

Aide pour la signature d’un contrat de professionnalisation

6 mois

500

1 000

12 mois

1 000

2 000

18 mois

1 500

3 000

24 mois

2 000

4 000

30 mois

2 500

4 000

36 mois

3 000

4 000

L’aide peut être prolongée en cas de redoublement ou de mention complémentaire (avenant au contrat).

Comment bénéficier de l’aide ?

L’employeur doit en faire la demande auprès de la Délégation régionale Agefiph en remplissant un formulaire dans les trois mois suivant l’embauche.

Aide aux déplacements dans le cadre professionnel

Les personnes handicapées ayant des difficultés à se déplacer peuvent solliciter auprès de la l’Agefiph une aide financière pour compenser leurs frais de déplacements pour leurs trajets domicile/lieu de travail. D’un montant maximal de 5 000 €, elle permet de prendre en charge les équipements adaptés à installer sur un véhicule individuel, l’aménagement du véhicule d’un tiers accompagnant, les frais de taxi, le coût d’un transport adapté.

Comment bénéficier de l’aide ?

La demande se fait sur dossier et doit être adressée à la délégation régionale Agefiph. Pour obtenir les coordonnées, consultez le site www.agefiph.fr ou téléphonez au 0 800 11 10 09.

Un renouvellement de l’aide possible

Pour les équipements adaptés à installer sur un véhicule personnel, l’aide est renouvelable dans un délai de 5 ans ou en cas de changement de véhicule rendu obligatoire par la destruction ou la vétusté du précédent.

Pour les transports adaptés, par taxi ou VTC, le renouvellement de l’aide est apprécié selon la situation de la personne.

L’aide est cumulable avec les aides de droit commun et les autres aides de l’Agefiph.

Aide à l’acquisition de matériel

L’Agefiph peut accorder une aide de 5 000 € maximum pour financer les équipements ou systèmes techniques destinés à compenser le handicap du travailleur : fauteuil ergonomique, logiciel de grossissement de caractères sur ordinateur, etc.

Comment bénéficier de l’aide ?

La demande se fait sur dossier et doit être adressée à la délégation régionale Agefiph.

Un renouvellement de l’aide possible

L’aide est renouvelable dans un délai de 5 ans ou lorsque l’aide technique est hors d’usage, reconnue irréparable ou devenue inadaptée en cas d’évolution du handicap.

Aide humaine à la compensation du handicap

L’Agefiph peut accorder une aide de 4 000 € maximum pour financer l’intervention d’une personne afin de réaliser un geste professionnel à la place de la personne handicapée.

Comment bénéficier de l’aide ?

La demande se fait sur dossier et doit être adressée à la délégation régionale Agefiph. L'instruction de la demande se fait sur présentation de devis et plan de financement prévisionnel prenant en compte les aides de droit commun.

Un renouvellement de l’aide possible

Le renouvellement de l’aide est apprécié selon la situation de la personne.

df
Véronique Baud
Mis à jour le

Partager cet article :