Le Revenu d'engagement remplace la Garantie jeunes : tout ce qu'il faut savoir

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris dans votre compte

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner
2mn de lecture
© Jean-Philippe Wallet - iStock

Le Revenu d'engagement permet à des jeunes décrocheurs de se réinsérer en bénéficiant d’un parcours de formation et d'insertion, mais aussi d’une aide financière. Il a pour objectif de lutter contre le chômage massif dans cette tranche d'âge : près d'un jeune de moins de 25 ans sur 5 est sans emploi.

Les contours de ce nouveau dispositif, « fondé sur une logique de devoirs et de droits », de la bouche du président de la République Emmanuel Macron, seront présentés à la rentrée de septembre 2021. Mais déjà, quelques éléments permettent de mieux cerner le remplaçant de la Garantie jeunes universelle, qui se veut plus ambitieux.

Fin 2019, 43,5 % des bénéficiaires de l'ancien dispositif de la Garantie jeunes avaient accédé à un emploi, une formation, un contrat en apprentissage ou une création d'entreprise (Source : Dares).

Qui peut demander le Revenu d'engagement ?

Le Revenu d'engagement s'adresse aux NEETS (pour "Not in Education, Employment or Training", en anglais). Dans la langue de Molière, cela concerne les jeunes sans emploi, ni formation âgés de 16 à 25 ans (jusqu'à 30 ans pour les personnes handicapées).

En vidéo : 2 minutes pour comprendre : Le Revenu d'engagement

Montant et conditions du Revenu d'engagement

Le montant de l’allocation est de 497 € maximum par mois. La condition, quant à elle, est de ne pas gagner plus de 930 €, les revenus des parents n'étant pas pris en compte.

Attention : les étudiants ne peuvent pas prétendre à cette allocation. Suivant une « logique de droits et de devoirs », le Revenu d'engagement est soumis à plusieurs conditions tacites. En cas de non-respect des engagements (abandon, absence d’implication...), l’aide financière sera interrompue.

Quelle durée ?

La durée du parcours d’accompagnement pourra être modulée de 1 an à 18 mois selon les besoins.

Comment obtenir le Revenu d'engagement ?

Vous devez vous rapprocher d’une mission locale (liste complète sur Unml.info/les-missions-locales/annuaire/). 

Après un diagnostic permettant de comprendre votre situation, vos compétences et vos besoins, vous vous engagez à suivre l’accompagnement proposé et à accepter les propositions de formations, d'apprentissage ou de stages qui vous seront faites.

Astuces

L’État a augmenté le montant du financement des missions locales à hauteur de 140 millions d’euros pour atteindre 495 millions d’euros en 2021. Le Revenu d'engagement devrait concerner près de 1,5 millions de jeunes.

 

A lire aussi