La MVA (Majoration pour la vie autonome )

La majoration pour la vie autonome (MVA) s’adresse aux personnes handicapées qui peuvent travailler, mais se retrouvent sans emploi en raison de leur handicap.

Retrouvez ce contenu dans votre compte en cliquant sur ce lien

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris dans votre compte

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner
0mn de lecture

Les conditions pour demander la MVA

Il faut :

  • être atteint d’une incapacité permanente d’au moins 80 %,
  • disposer d’un logement indépendant pour lequel on perçoit une aide personnelle au logement,
  • recevoir l’AAH à taux plein ou en complément d’une pension de vieillesse, d’invalidité ou d’une rente accident du travail et ne pas percevoir de revenu d’activité à caractère professionnel propre.

À qui demander la MVA ?

La MVA n’a pas à être demandée. La Caisse d’allocations familiales (Caf) ou la Mutualité sociale agricole (MSA) l’attribue automatiquement au vu du dossier d’AAH si les conditions d’octroi sont remplies.

Les montants de la MVA

Le montant de la MVA s’élève à 104,77 € par mois. Elle est revalorisée les 1er avril et 1er septembre de chaque année par décret.

df
Publié le

Partager cet article :