Aides aux personnes âgées

Plusieurs allocations soutiennent les personnes âgées qui n’ont pas suffisamment cotisé aux régimes de retraite de base et complémentaires. Afin de faciliter leur maintien à domicile, des aides ménagères leur sont également proposées.

Retrouvez ce contenu dans votre compte en cliquant sur ce lien

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris dans votre compte

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner
  • L’Aspa (Allocation de solidarité aux personnes âgées)

    L’Aspa (Allocation de solidarité aux personnes âgées)

    L’allocation de solidarité aux personnes âgées (Aspa) remplace depuis 2007 le minimum vieillesse. Elle est réservée aux personnes justifiant de faibles pensions car elles ont généralement insuffisamment cotisé aux régimes de retraite.

  • Le minimum contributif

    Le minimum contributif

    Le minium contributif s’adresse aux retraités dont la pension, calculée au taux maximum de 50 %, n’atteint pas le niveau réglementaire.

  • La pension de réversion du régime général

    La pension de réversion du régime général

    La pension de réversion est versée au conjoint et ex-conjoints survivants d’un salarié du secteur privé. Elle représente une partie de la retraite que percevait ou aurait perçu le défunt. La réversion est attribuée aux veuves comme aux veufs.

  • La pension de réversion du régime des non-salariés

    La pension de réversion du régime des non-salariés

    La pension de réversion s’adresse au conjoint survivant ou aux ex-conjoints d’une personne décédée qui cotisait au régime des exploitants agricoles (MSA), au régime social des indépendants (RSI) regroupant les régimes de retraite des artisans, des industriels et des commerçants au régime de base des professions libérales (Caisse nationale de l’assurance-vieillesse des professions libérales) ou au régime spécifique des avocats.

  • L'aide ménagère à domicile pour les personnes âgées

    L'aide ménagère à domicile pour les personnes âgées

    Les personnes de plus de 65 ans (60 ans en cas d’inaptitude au travail) peuvent bénéficier, sous conditions de ressources, d’un soutien du département ou de la Caisse nationale d'assurance vieillesse (Cnav) pour le paiement d’une aide ménagère à domicile.

  • L’aide à l’hébergement en maison de retraite

    L’aide à l’hébergement en maison de retraite

    L’aide sociale pour l’hébergement en maison de retraite s’adresse aux personnes dont les revenus ne permettent pas de couvrir en totalité des frais d’hébergement en maison de retraite. Cette aide est versée par le conseil général.

  • L’allocation veuvage

    L’allocation veuvage

    L’allocation veuvage s’adresse au conjoint survivant d’un salarié qui n’a pas atteint l’âge pour prétendre à une pension de réversion. Cette allocation est temporaire.

  • L’Apa (allocation personnalisée d’autonomie)

    L’Apa (allocation personnalisée d’autonomie)

    L’allocation personnalisée d’autonomie (Apa) permet aux personnes dépendantes, vivant à leur domicile ou hébergées en établissement, de financer tout ou partie des dépenses dont elles ont besoin pour accomplir les actes de la vie courante (se lever, se nourrir, s’habiller, se laver…).

  • La prestation complémentaire pour recours à tierce personne

    La prestation complémentaire pour recours à tierce personne

    La prestation complémentaire pour recours à tierce personne est destinée aux personnes atteintes d’une incapacité permanente d’au moins 80 % suite à un accident du travail ou à une maladie professionnelle et qui ont besoin d’une tierce personne pour les actes de la vie courante.