Prévention : miser sur la vaccination et les dépistages

Prévention : miser sur la vaccination et les dépistages

Il est important de mettre toutes les chances de son côté en prenant des mesures de précaution pour ne pas tomber malade ou en se soignant à temps. Vaccination et dépistage sont les atouts pour rester en bonne santé.

Une vaccination à jour

Question piège : êtes-vous à jour de vos vaccins ? Lorsqu’on fait un peu de jardinage ou de bricolage, une blessure est vite arrivée. De quand date votre dernier rappel de tétanos ?

Président du Syndicat des médecins généralistes MG France, Claude Leicher a mis en place des alertes automatiques pour le rappel du tétanos auprès de ses patients.

Vous ne savez plus où vous en êtes ? Lors de votre prochaine visite chez votre médecin, apportez votre carnet de vaccination et faites le point avec lui.

Des dépistages à chaque âge

Les médecins assurent le relais des campagnes de prévention du cancer du sein ou du cancer colorectal. « Il s’agit d’en faire ni trop, ni trop peu, explique le Dr Leicher. Pas question, sauf exceptions, de pratiquer des mammographies avant 50 ans.

Et le dépistage du cancer de la prostate n’est pas recommandé systématiquement. Le dépistage de celui du col de l’utérus par des frottis réguliers fait indubitablement gagner de l’espérance de vie. Sa pratique est à encourager. »

Les plus de 50 ans reçoivent aussi tous les deux ans un courrier les invitant à procéder à un test de dépistage du cancer colorectal : les kits de dépistage sont délivrés par leur médecin, qui reste le plus à même de les informer.

Retrouvez l'agenda 2012 des campagnes dépistages.

Prévenir la grippe grâce au vaccin

La campagne de vaccination contre la grippe a entraîné une baisse de la mortalité des personnes âgées. Elle peut s’élargir à d’autres populations considérées comme à risque par les pouvoirs publics. De mon côté, j’alerte mes patients que je pense fragiles sur l’utilité de ce vaccin, pour eux et leur entourage, témoigne le Dr Leicher, Président du Syndicat des médecins généralistes MG France.

Conserver son dossier médical

Le carnet de santé, ce n’est que pour les enfants, pensez-vous. Vous avez raison, il contient les informations médicales jusqu’à 16 ans. Mais ensuite ?

C’est à chacun de se prendre en charge et de conserver toutes ses radios, analyses de sang, voire ordonnances pour – en cas de besoin – retracer
son historique médical. Le Dossier pharmaceutique (chez le pharmacien) et le Dossier médical personnel (chez le médecin) sont un soutien précieux,
mais rien ne remplace vos propres informations.