Combien coûte une cure thermale ?

Combien coûte une cure thermale ?
Les frais médicaux sont remboursés sur la base de différents tarifs conventionnels. - © MorePixels

L’Assurance-maladie ne rembourse qu’une partie des soins et le coût des frais annexes n’est pas négligeable : sans mutuelle, la note peut grimper très vite.

Quelles démarches pour bénéficier d’un remboursement ?

Pour qu’une partie de son coût soit pris en charge par l’Assurance-maladie et par la complémentaire santé, la cure thermale doit :

  • être prescrite par le médecin traitant ;
  • durer dix-huit jours ;
  • se dérouler dans un établissement agréé et conventionné ;
  • concerner une affection médicale précise (rhumatologie, phlébologie, voies respiratoires, etc.) ;
  • faire l’objet d’un accord de prise en charge.

Quels soins sont remboursés par la Sécurité sociale ?

Les frais médicaux sont remboursés sur la base de différents tarifs conventionnels (TC) :

  • à hauteur de 70 % pour le forfait de surveillance médicale (80 € de TC pour un médecin conventionné assurant le suivi de la cure thermale, soit une prise en charge de 56 €) ;
  • à hauteur de 65 % pour le forfait thermal (soins réalisés) sur la base d’un TC lié à l’orientation thérapeutique de la cure.

Les soins en plus sont pris en charge s’ils sont répertoriés comme « pratiques médicales et complémentaires », à hauteur de 70 %. Exemple : forfait thermal de 529,45 € pour quatre soins quotidiens pendant dix-huit jours en rhumatologie à Barbotan-les-Thermes.

Quelle est la prise en charge de la complémentaire santé ?

Avec un contrat couvrant 100 % du TC, vous percevrez le ticket modérateur sur les soins prescrits, ce qui correspond au reste à charge après remboursement de l’Assurance-maladie (c’est-à-dire, les 30 % restants du forfait de surveillance médicale et les 35 % du forfait thermal), hors dépassements d’honoraires éventuels.

Les autres contrats peuvent prévoir en plus une somme fixe, de 100 € à 400 € par cure, pour les plus généreux. Elle peut servir à couvrir les frais d’hébergement, dont le coût va de 300 € à 1 000 € la semaine environ, selon l’option choisie (hôtel, chambre d’hôtes, meublé, etc.) et la saison.

Quels autres frais peuvent être pris en charge ?

Conditions à remplir - plafond de ressources annuelles en 2015 : 14 664,38 € (+ 7 332,19 € par conjoint, partenaire de Pacs ou par enfant à charge).

  • Frais de transport - remboursement sur la base d’un billet SNCF aller-retour en seconde (billet de l’accompagnant remboursé sous certaines conditions).
  • Hébergement - remboursement à hauteur de 65 % du forfait fixé à 150,01 € pour l’ensemble du séjour, soit 97,50 €.