Bientôt un euro de plus pour le paquet de cigarettes ?

Bientôt un euro de plus pour le paquet de cigarettes ?
Les dépositaires de l’amendement estiment que, pour lutter contre le tabagisme, il faut accompagner le paquet neutre d’une forte hausse du prix du tabac. - © sbayram

Une trentaine de députés veut inscrire l’augmentation d’un euro du paquet de cigarettes dans le projet de loi de financement de la Sécurité sociale. 

Un paquet de cigarettes à près de 8 euros en 2016 ? C’est ce que souhaite une trentaine de députés. Ils ont déposé un amendement sur le projet de loi sur le financement de la Sécurité sociale (PLFSS) afin d’augmenter de 1 euro le prix moyen du paquet de cigarettes en 2016. Soit 16 % de plus. Le texte sera directement soumis au vote en séance plénière qui débute le 20 octobre.  

Associer le paquet neutre à une hausse significative du prix des cigarettes

Parallèlement, le paquet neutre devrait être adopté dans le cadre de la loi Santé d’ici 2016. Les dépositaires de l’amendement estiment que, pour lutter contre le tabagisme, il faut accompagner le paquet neutre d’une forte hausse du prix du tabac. Pour Michèle Delaunay, cancérologue et ancienne ministre, « le paquet neutre ne trouve son efficacité qu’associé à une hausse significative du prix des cigarettes comme en Australie » a-t-elle déclaré dans un tweet du 13 octobre.

Seuil psychologique de 10 euros le paquet

La députée de Gironde compte parmi les auteurs de l’amendement. Chaque année, elle tente d’intégrer cette mesure. Mais cette année, c’est en tant que rapporteure du volet assurance-maladie, tout comme les deux autres dépositaires et accompagné d’une trentaine de députés.

« L’objectif, à terme, est d’atteindre le seuil psychologique de 10 euros le paquet de cigarettes en intensifiant parallèlement la lutte contre le commerce illicite et en travaillant activement à une convergence fiscale européenne », souligne le texte.

En 2015, le prix du tabac n’a pas été augmenté suite à une modification de la fiscalité en décembre dernier. Le nombre des fumeurs est pourtant reparti à la hausse : ils représentent désormais 32 % de la population, contre 28 % en 2012.

Pour lutter contre le tabagisme, le gouvernement préfère miser sur le paquet neutre. Une forte hausse du prix du paquet favoriserait la contrebande, estime le ministre au budget, Christian Eckert repris dans Les Echos. La ministre de la Santé, Marisol Touraine, veut à tout prix sauver le paquet neutre. La mesure doit être votée à l’Assemblée nationale en seconde lecture, après avoir été retoquée au Sénat.