Combien coûte une prothèse auditive ?

Combien coûte une prothèse auditive ?
Les appareils doivent être prescrits par un médecin pour être pris en charge par l’Assurance-maladie. - © snapphoto

Le coût des apparels auditifs, souvent élevé, dépend du modèle choisi. Leur prise en charge par l’Assurance-maladie varie en fonction de l’âge, du handicap et du type d’appareil.

Pourquoi le prix varie-t-il autant d’une prothèse à l’autre ?

Le coût de la prothèse, de 700 à 2 200 € environ, varie selon la classe de l’appareil (A, B, C ou D), en fonction des technologies utilisées : dispositif antilarsens (sifflements), microphone directionnel, nombre de programmes, etc. Il change aussi en fonction du modèle : dispositif intra-auriculaire, contour d’oreille classique ou microcontour avec écouteur déporté.

Que comprend le prix ?

Le tarif inclut les différentes prestations assurées par l’audioprothésiste liées à l’adaptation des appareils : test de l’audition, prise des empreintes du conduit auditif, réglages de l’appareil...

Ces prestations prévoient également le suivi et la maintenance des prothèses (réglages, changement des flexibles, etc.), à raison de deux rendez-vous par an au minimum. Elles incluent enfin la garantie du constructeur couvrant les pannes électroniques. Dans tous les cas, l’audioprothésiste doit vous fournir un devis détaillant le coût des prothèses et celui des prestations, la durée des essais et leur coût éventuel.

Quel remboursement par la Sécurité sociale ?

Les appareils doivent être prescrits par un médecin pour être pris en charge par l’Assurance-maladie.

  • Pour les moins de 20 ans et les personnes aveugles, le remboursement, selon la classe de l’appareil, atteint : 60 % de la base d’un tarif allant de 900 à 1 400 €.
  • Pour les plus de 20 ans, le remboursement des prothèses auditives est limité à : 60 % sur la base d’un tarif fixé à 199,71 €.

Les bénéficiaires de la CMU ont droit à une prise en charge d’équipements auditifs de catégorie C, dont le prix unitaire ne doit pas excéder 700 €.

Quelle est la part de la mutuelle ?

La prise en charge des prothèses auditives fluctue en fonction du contrat souscrit. Selon une étude(1) du ministère de la Santé parue en 2013, elle varie de 350 € à 1 219 € pour deux appareils auditifs coûtant 3 000 €, la moyenne du remboursement s’établissant à 914 €.

Les assistants d’écoute

Depuis août 2014, les pharmaciens sont autorisés à vendre des assistants d’écoute préréglés, proposés à moins de 500 €. Destinés aux troubles auditifs légers, ils constituent une aide ponctuelle et non une véritable correction auditive.

(1) Les contrats les plus souscrits auprès des complémentaires santé en 2010, Drees (avril 2013).