Litige avec un notaire : quels sont mes recours ?

Je dois revoir le notaire pour signer un procès verbal de difficultés. Depuis le 28 décembre 2009, j'ai envoyé un courrier afin d'avoir un nouveau rendez-vous avec la partie adverse chez le notaire qui semble m'ignorer complètement. Dois-je encore le relancer, prendre un autre notaire ou faire appel à un avocat pour que ce procès verbal soit enfin signé ?

Réponse de l'expert

En cas de litige avec le notaire, il convient dans un premier temps de lui adresser une lettre recommandée avec accusé de réception afin de lui faire part du mécontentement. Dans l’hypothèse où le notaire ne répond pas ou n’apporte pas une réponse satisfaisante, il est possible de saisir, par courrier, le président de la chambre des notaires, lequel a le pouvoir d’obtenir les informations nécessaires concernant le dossier litigieux afin de s’assurer de la manière dont il a été traité.

En outre, en dehors de toute procédure, il est toujours possible de changer de notaire. En revanche, il conviendra malgré tout de rémunérer le notaire pour les actes qu’il aura pu accomplir jusque là.