Vaccination contre la grippe : c'est le moment

L'Assurance maladie invite plus de 10 millions de personnes à risque à se faire vacciner. Un moyen d'écarter les complications graves et les décès. Le vaccin - identique à l'an dernier - ne doit pas conduire les intéressés à refuser la vaccination, car l'épidémie est imprévisible dans son ampleur et sa durée.

Plus de 10 millions de personnes sont invitées comme les autres années à se faire vacciner contre la grippe saisonnière par une campagne de vaccination qui vient de débuter et qui s'achève le 31 janvier 2015. Les Français doivent saisir cette opportunité de rester en forme tout l'hiver.

Pourquoi se faire vacciner ?

2,6 millions de personnes consultent chaque année pour syndrome grippal.

En 2013-2014, 16 % des personnes hospitalisées après passage aux urgences avaient entre 45 - 64 ans.

Ces chiffres doivent inciter les moins de 65 ans à se faire vacciner. C'est éviter l'alitement avec affaiblissement, l'arrêt de travail et la contamination des proches notamment dans les professions au contact du public (commerçants, naviguants...) ou au sein des familles avec enfants.

L'institut de veille sanitaire (InVS) estime à 2 000 le nombre de décès évités chaque année avec la couverture vaccinale actuelle (sachant que 50 % des personnes invitées à se faire vacciner y répondent). Une converture à 75 % épargnerait 3 000 personnes, soit 1 000 personnes de plus.

Qui doit se faire vacciner ?

  • les personnes de 65 ans et plus
  • les malades chroniques
  • les femmes enceintes et les nouveaux nés à partir de 6 mois
  • personnes à l'IMC > à 40 (obèses).

Les professionels de santé - médecins, infirmiers de ville et hospitaliers, Ehpad, PMi, crêche... sont invités à se faire vacciner pour éviter la contamination et transmettre le virus aux malades.

Un vaccin gratuit

À la première invitation par courrier de l'Assurance maladie, la personne doit prendre rendez-vous avec son médecin traitant qui vérifie l'absence de contre-indication. Le vaccin est ensuite délivré gratuitement, sur prescription, par le pharmacien.

Dès la deuxième année, plus besoin de passer par le médecin : le courrier s'accompagne d'un bon pour retirer le vaccin directement en pharmacie. Le vaccin peut s'appeler : Agrippal, Fluarix, Immugrip, Influvac, Vaxigrip.

La vaccination est pratiquée par un médecin ou une infirmière (et l'année prochaine le pharmacien lui-même).

La composition du vaccin 2014-2015 est la même que celle du vaccin de l'année dernière (les mêmes souches virales sont censées circuler cet hiver en France).

Une vaccination à renouveler impérativement

La même composition du vaccin ne doit pas inciter l'intéressé "à passer son tour". Les anticorps du vaccin de l'année dernière ont un effet d'action court d'environ 6/8 mois maximum. Les personnes vaccinées l'an dernier ne sont donc plus couverts pour cet hiver.