Qu'est-ce que le dossier médical personnel ?

Qu'est-ce que le dossier médical personnel ?

Le dossier médical personnel (DMP) informatisé centralisera toutes les informations médicales de l'assuré. Il permettra un suivi de son parcours de soins.

Lancé en 2004 pour une mise en place en 2009, le projet de dossier médical personnel (DMP) n’aboutira qu’en 2012, le temps d’une mise au point "aboutie et pleinement sécurisée", selon la ministre de la Santé. A cette date, chaque assuré social disposera d'un dossier médical personnel (DMP) informatisé qui recueillera toutes les informations médicales le concernant.

Accessible aux médecins puis au pharmaciens

Dans un premier temps, ce dossier sera accessible au médecin traitant, aux spécialistes consultés et aux urgences. Dans un deuxième temps, il est prévu que les pharmaciens aient accès à certaines données, notamment pour prévenir de possibles interactions médicamenteuses.

Quelles informations ?

Le dossier médical contiendra le diagnostic établi à chaque consultation, les médicaments prescrits, les résultats des examens biologiques, les comptes rendus de radiographies, le résultat d'une opération chirurgicale, etc. Bref, toute l'histoire médicale du patient.

Si vous refusez l'accès à votre dossier...

Si la loi permet de refuser de donner sa carte Vitale au médecin, lui interdisant ainsi l'accès à son dossier, en contrepartie, il ne faudra pas compter sur un remboursement maximal des soins. Là encore, le ticket modérateur sera majoré et les mutuelles ne rembourseront pas la majoration.

Garantie de confidentialité du dossier médical

La confidentialité du dossier médical est érigée en principe intangible. Seul le patient aura un accès automatique à son dossier. Le médecin traitant et les autres praticiens n'y auront accès qu'en sa présence. La nouvelle carte Vitale, comportant la photo du patient, utilisée conjointement avec la carte du professionnel de santé (carte CPS) ou avec un code personnalisé, sera la clé qui permettra au praticien d'accéder au dossier médical personnel.

Mais les données ne seront pas stockées sur la puce de la carte. Elles seront centralisées et les dossiers seront hébergés en toute sécurité auprès d'un tiers, un "hébergeur de données de santé à caractère personnel", choisi pour sa fiabilité. Toujours pour des raisons de sécurité, l'accès au dossier médical personnel informatisé sera interdit aux assureurs et aux complémentaires-santé. Le dossier ne pourra pas non plus être consulté par le médecin du travail.