248 médicaments vendus en libre service dans les pharmacies

248 médicaments vendus en libre service dans les pharmacies

Le décret "médicaments de médication officinale", autorise depuis le 1er juillet 2008 la vente de 248 médicaments devant le comptoir des pharmacies, en libre-service.

De quels types de médicaments s'agit-il ?

Les 248 médicaments (consultez la liste complète) vendus en libre accès sont destinés à soigner des symptômes courants pendant une courte période.

Il s'agit notamment de substituts nicotiniques (patchs, gommes, comprimés, inhaleurs), d'antalgiques (aspirine, ibuprofène, paracétamol), d'antitussifs (comme les sirops Humex, Pectosan ou Rhinathiol), de médicaments contre le mal de gorge (pastilles Drill ou Strepsils par exemple), la rhinite allergique (comprimés Actifed...), la diarrhée (gélules Imossel ou Lopéramide Arrow...), les maux d'estomac (Maalox, Rennie...) ou la fatigue (Sargenor...).

Uniquement les médicaments sans ordonnance

Tous ces médicaments (dont le prix est libre) étaient déjà vendus sans ordonnance et n’étaient pas remboursés par la sécurité sociale.

Un emplacement "spécial" devant le comptoir

Ces médicaments devront être présentés dans un espace bien identifié et séparés des autres produits, à proximité immédiate du comptoir pour faciliter les échanges entre patients et pharmaciens.

Les prix ne baisseront pas forcément

Selon le gouvernement, la vente en libre-accès pourrait faire baisser les prix de ces produits...

"Cette démarche s’inscrit dans une démarche d’augmentation du pouvoir d’achat des Français", affirme la ministre de la Santé, Roselyne Bachelot. "Un observatoire des prix" sera ainsi créé pour éviter tout dérapage. "Avec l’affichage des prix, le client pourra comparer et faire jouer la libre concurrence", estime-t-elle.

L’industrie du médicament espère quant à elle doper ses ventes en incitant les Français à consommer davantage de médicaments sans ordonnance.



L’homéopathie aussi

La liste rendue publique le 1er juillet compte 217 médicaments allopathiques (couvrant 71 domaines thérapeutiques), 12 médicaments à base de plantes et 19 médicaments homéopathiques.

Comment cette liste a-t-elle été définie ?

L’Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps) a défini la liste des médicaments selon "des critères visant à garantir la sécurité sanitaire et la sécurité des patients". Certains médicaments ont été exclus de cette liste par l’ Afssaps pour des raisons de sécurité, en particulier les médicaments avec des contre-indications majeures particulières ou des interactions médicamenteuses.

D’autres médicaments, notamment destinés à la population pédiatrique, ont également été écartés du fait d’un niveau de sécurité insuffisant pour une utilisation en automédication.

Cette liste de 248 médicaments en libre-accès devrait être élargie progressivement.