Une aide ménagère pour rester chez vous

Une aide ménagère pour rester chez vous

Les personnes retraitées qui rencontrent des difficultés dans la vie courante peuvent recevoir un soutien financier pour l’emploi d’un salarié à domicile.

Qui est concerné ?

Cette aide s’adresse aux retraités de plus de 65 ans (60 ans en cas d’invalidité) qui ne reçoivent pas l’aide personnalisée d’autonomie (APA). 

Le dispositif vise les personnes qui ne peuvent plus accomplir seules certaines tâches de la vie quotidienne (faire leurs courses, entretenir leur logement, s’occuper d’elles), mais qui souhaitent rester à leur domicile.

Quel est le montant de la prise en charge ?

La participation du retraité dépend de ses ressources et de l’organisme dont il dépend : le conseil général ou la caisse de retraite.

À titre d’exemple, l’Assurance-retraite prévoit une participation du retraité entre 1,92 € et 14,01 € par heure en semaine (2,19 et 15,98 € les dimanche et jours fériés).

Les retraités du RSI aussi

Les conditions d’accès à une aide financière et de calcul du reste à charge sont les mêmes pour les retraités du régime social des indépendants (RSI) que pour les anciens salariés. Mais les plafonds de ressources sont différents.

Par exemple, les caisses régionales du RSI prennent le relais du conseil général à partir d’un revenu mensuel de 666 € (1 088 € pour un couple).

À qui s'adresser ?

Le département (conseil général) gère les dossiers des personnes dont le revenu mensuel est inférieur à 777,16 € (1 206,59 € pour un couple).

Contacter le centre communal d’action sociale de sa mairie pour déposer un dossier. 

Les caisses de retraite (Cnav pour le régime général des salariés, RSI pour les indépendants) traitent les dossiers des personnes qui disposent de revenus supérieurs à leurs plafonds de référence.