Prestations sociales : à quelles aides avez-vous droit ?

Prestations sociales : à quelles aides avez-vous droit ?
Le simulateur permet d’évaluer vos droits pour 24 prestations sociales. - © michaeljung

Un simulateur en ligne vous permet de connaître facilement les aides sociales auxquelles vous êtes éligible et d’estimer leur montant.

Revenu de solidarité active (RSA), allocation aux adultes handicapés (AAH), la couverture maladie universelle complémentaire (CMU-C)… il n’est pas forcément facile de savoir à quelle aide sociale on a droit. Le gouvernement vous promet grâce au simulateur en ligne, Mes-aides.gouv.fr, d’évaluer parmi 24 prestations, nationales et locales, celles auxquelles vous pouvez prétendre en sept minutes chrono.

Créé en version test en novembre 2014, sa version améliorée est disponible depuis jeudi 9 mars. Son principe est simple. Vous répondez à un questionnaire en ligne en indiquant votre date de naissance, votre situation actuelle (demandeur d’emploi, retraité, handicapé, inapte au travail, enceinte ou étudiant), si vous êtes ou non célibataire, avez des enfants à charge ou encore si vous êtes locataire, propriétaire ou hébergé.

Connaître les démarches à effectuer

Vous saurez ensuite à quelles aides sociales vous êtes a priori éligible, le montant mensuel estimé pour chacune d’elles et les démarches à réaliser pour les demander. Par la suite, il devrait être possible de déposer directement une demande en ligne.

Ainsi, vous pouvez connaître vos droits concernant 15 aides nationales comme les allocations familiales, les minima sociaux, les aides au logement, les bourses de collèges et lycées mais aussi pour 9 prestations locales telle l’allocation de soutien aux parents d’enfants handicapés.

Le simulateur va continuer à s’enrichir. D’autres dispositifs comme les aides des régimes spécifiques (RSI, MSA…), les tarifs sociaux de l’énergie et les prestations versées par des collectivités locales seront intégrés.

Lutter contre le non-recours aux droits

Avec ce simulateur, le ministère des Affaires sociales espère lutter contre le non-recours aux droits. D’après lui, près de 35 % des personnes éligibles au RSA socle n’en feraient pas la demande. Selon un rapport parlementaire d’octobre dernier sur l’accès aux droits sociaux, l’allocation de solidarité pour les personnes âgées (Aspa) est l’une des prestations les plus touchées par le non-recours. Et selon la Drees, seules 30 à 43 % des personnes qui peuvent recevoir l’aide pour une complémentaire santé (ACS) la demande.

Pour faire connaître le site Internet, le gouvernement a lancé une campagne d’information. Le logo du simulateur apparaîtra sur les sites des organismes de protection sociale, des collectivités et des associations de solidarité.