Le "RSA socle" revalorisé de 10 % d'ici à 2017

Le "RSA socle" revalorisé de 10 % d'ici à 2017

C'est la principale annonce de la Conférence nationale sur la pauvreté qui se termine ce mardi. Le Premier ministre a annoncé que le RSA "socle" (qui a remplacé le RMI en 2009) sera augmenté de 10% d'ici à 2017, en plus de l'indexation annuelle sur l'inflation.

Le Premier ministre, Jean-Marc Ayrault, a souhaité mardi dans son discours de clôture de la conférence de lutte contre la pauvreté que d'ici à 2017, le RSA "socle" ait augmenté de 10 %, en plus de l'indexation annuelle sur l'inflation, "avec une première revalorisation dès septembre 2013", .

Le RSA "socle" ne représente plus aujourd'hui que 43 % du Smic, alors que son prédécesseur le RMI s'élevait à 50 % du Smic lors de sa création en 1989 et se maintenait au même niveau en 2002.

"Notre société est moins solidaire qu'elle ne l'était il y a dix ou vingt ans", a dit Jean-Marc Ayrault.

Pour ramener le RSA "socle" à 50 % du Smic, il faudrait l'augmenter de 17 %, a-t-il souligné.

Je souhaite que, d'ici 2017, il ait augmenté de 10 %, en plus de l'indexation annuelle sur l'inflation, avec une première revalorisation dès septembre 2013", a annoncé Jean-Marc Ayrault. Quant au RSA activité, "force est de constater qu'il n'a pas atteint ses objectifs", a-t-il reconnu. Il a jugé "impératif de le réformer" avec la Prime pour l'emploi, "puisqu'ils ont le même objectif", s'engageant à "proposer cette réforme dès le premier trimestre 2013".

Jean-Marc Ayrault a rappelé qu'aujourd'hui 68% des allocataires potentiels du RSA activité ne le réclament pas, ce qui représente plus de 800.000 personnes.

Je souhaite réduire le non-recours. Des campagnes de promotion des droits sociaux seront lancées en 2013", a-t-il promis. "Nous mettrons au point des objectifs de baisse des taux de non-recours, prestation par prestation, et simplifierons les démarches administratives", a-t-il encore dit.

Et aussi sur Dossier familial