Bourses d’enseignement supérieur : ce qui a changé en 2008

Bourses d’enseignement supérieur : ce qui a changé en 2008

Le système d’attribution des bourses a été simplifié en 2008 et un sixième niveau de bourse a été créé pour les étudiants les plus défavorisés.

Le système des bourses d’enseignement supérieur a changé à la rentrée 2008.

Les candidats doivent saisir leur demande de bourse sur le site Internet du centre régional des œuvres universitaires et scolaires (Crous) de leur académie le 30 avril au plus tard, par le biais du Dossier social étudiant (DSE). Premier filtre, impératif : avoir moins de 28 ans le 1er octobre de l’année universitaire lors de la première demande.

Un système plus simple

Le montant de l’aide accordée dépend désormais de trois critères au lieu de dix-sept précédemment :

  • les revenus de la famille, qui figurent à la ligne "revenu brut global" ou "déficit brut global" de l’avertissement d’impôt de l’année n-2,
  • le nombre d’enfants à charge au sein de la famille,
  • la distance en kilomètres qui sépare le domicile familial de l’établissement d’inscription.

Chaque étudiant peut connaître le montant des aides auxquelles il a droit sur le site du Centre national des œuvres universitaires et scolaires (Cnous), où figure un simulateur de calcul.

Création d’un sixième échelon

Depuis janvier 2008, l’échelle des bourses comporte un sixième échelon.

Voici le montant annuel des bourses sur critères sociaux pour les autre échelons :

  • échelon 1 : 1 525 €
  • échelon 2 : 2 298 €
  • échelon 3 : 2 945 €
  • échelon 4 : 3 590 €
  • échelon 5 : 4 122 €
  • échelon 6 : 4 370 €

Rénovation des autres aides

Les boursiers sur critères sociaux peuvent cumuler cette allocation avec deux autres aides.

La bourse de mérite a subi d’importants changements. Elle s’adresse aux bacheliers ayant obtenu la mention "Très bien", quelle que soit la formation supérieure envisagée, et aux meilleurs diplômés en licence. D’un montant de 1 800 € par an, elle est versée automatiquement aux étudiants boursiers. Le versement de la bourse de mérite est automatique.

La bourse de mobilité internationale est attribuée aux boursiers sur critères sociaux effectuant un séjour d’études à l’étranger. Elle s’élève à 400 € par mois. Les candidats qui souhaitent en bénéficier doivent déposer leur dossier auprès du service des relations internationales de leur établissement.

Enfin, les étudiants non boursiers mais dont la famille n’est pas imposable sur le revenu peuvent également percevoir ces deux aides, à condition d’avoir déposé leur DSE avant le 30 avril.