Retraites : ce qui vous attend

Retraites : ce qui vous attend

Depuis 2011 et jusqu'en 2017, l'âge légal de départ à la retraite est reporté de 60 à 62 ans. A quel âge pourrez-vous partir à la retraite ? Vos droits au cas par cas.

A quel âge pourrez-vous prendre votre retraite ?

Date de naissance Age de départ à la retraite avant la réforme Date de départ avant la réforme Décalage de l’âge de départ Age de départ après la réforme Date de départ après la réforme
01/07/1951 60 ans 01/07/2011 4 mois 60 ans et 4 mois 01/11/2011
01/01/1952 60 ans 01/01/2012 9 mois 60 ans et 9 mois 01/10/2012
01/01/1953 60 ans 01/01/2013 1 an et 2 mois 61 ans et 2 mois 01/03/2014
01/01/1954 60 ans 01/01/2014 1 an et 7 mois 61 ans et 7 mois 01/08/2015
01/01/1955 60 ans 01/01/2015 2 ans 62 ans 01/01/2017
01/01/1956 60 ans 01/01/2016 2 ans 62 ans 01/01/2018
Années suivantes 60 ans 2 ans 62 ans

Salariés et fonctionnaires : la retraite à 62 ans

Selon la réforme, l’âge légal de départ à la retraite est relevé. Il augmente depuis le 1er juillet 2011, pour atteindre 62 ans en 2017.

Un relèvement par paliers

Cette augmentation se fait par année de naissance : ceux qui sont nés après le 1er juillet 1951 doivent travailler 4 mois de plus ; ceux qui sont nés en 1952, 9 mois de plus, et ainsi de suite, jusqu’à ce que l’on atteigne 62 ans en 2017 pour les personnes nées en 1955.

Exemples : Paul est un salarié, né en 1958. Il a débuté sa carrière professionnelle à 21 ans, en septembre 1979. Il pourra partir à la retraite à 62 ans, à compter du 1er juin 2020.

Catherine est fonctionnaire, née en 1952. Elle a débuté son activité professionnelle à 23 ans, le 15 avril 1975. Elle peut partir à la retraite à 60 ans et 9 mois, depuis le 1er octobre 2012.

67 ans, l'âge de la retraite à taux plein

L’âge de la retraite à taux plein, fixé à 65 ans avant la loi du 9 novembre 2010, est progressivement relevé de 2 ans, pour s’établir à 67 ans en 2022.

Exemple : Nadine est née en 1959. Elle a débuté sa carrière à 25 ans, en 1984. Elle pourra prendre sa retraite à taux plein en 2026, à l’âge de 67 ans. Elle devra donc travailler deux ans de plus.

De plus, la durée de cotisation est portée à 41 ans et 1 trimestre pour les générations de 1953 et 1954.

Vous avez commencé votre carrière avant l’âge de 20 ans

Vous pouvez bénéficier du dispositif carrières longues. Cela signifie un départ à la retraite avant 60 ans, sous réserve d’avoir suffisamment cotisé. Pour les personnes nées en 1956, l’âge de départ à la retraite est donc fixé à :

  • 56 ans et 8 mois pour les salariés qui ont débuté leur activité professionnelle à 15 ans ;
  • 60 ans pour les salariés qui ont débuté leur activité professionnelle à 19 ans.

Exemple : Claude est né en 1956. Il a débuté son activité comme apprenti à 16 ans, en octobre 1972. Il pourra partir en retraite à l’âge de 60 ans, en 2016, car il disposera de 43 ans et 2 trimestres cotisés.

Du fait de la pénibilité de votre métier, votre santé s’est dégradée

Vous pouvez partir à la retraite dès 60 ans, sous certaines conditions :

  • justifier d’un taux d’incapacité compris entre 10 et 20 % ;
  • justifier d’une incapacité permanente reconnue, soit au titre d’une maladie professionnelle, soit au titre d’un accident du travail (hors accident de trajet) ayant entraîné des lésions identiques à celles indemnisées au titre d’une maladie professionnelle.

L'incapacité doit être actuelle

Conséquence : les salariés dont la santé n’est pas altérée, mais risquerait de l’être plus tard ne bénéficient pas de cette mesure.

Exemple : Véronique, 59 ans, est manutentionnaire dans une usine. Elle souffre d’une sciatique chronique, reconnue comme maladie professionnelle. Elle aura la possibilité de prendre sa retraite à 60 ans, en 2014.

Le compte pénibilité

La réforme des retraites adoptée en 2013 prévoit la mise en place d'un nouveau dispositif, le compte pénibilité. Les salariés travaillant dans des conditions difficiles pourront :

  • soit se former à un métier moins pénible ;
  • soit passer à temps partiel tout en percevant une compensation financière ;
  • soit partir plus tôt à la retraite.

Ce mécanisme doit entrer en application le 1er janvier 2015.