Retraite : travailler 2 ans de plus pour obtenir une surcote de 10 %

1 min de lecture

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris

Voir mes favoris

Ce contenu a bien été supprimé de vos favoris

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner
© VPanteon - iStock

Dans le régime de base, si vous continuez à travailler au-delà de 62 ans et de la durée d’assurance requise pour le taux plein, vous pouvez prétendre à une majoration de votre pension, appelée surcote. Son taux est fixé à 1,25 % (sauf dans le régime des professions libérales où il est de 0,75 %). Ce taux s’applique à chaque trimestre civil entier ayant donné lieu au versement de cotisations à votre charge, c’est-à-dire à l’exclusion des trimestres validés gratuitement, au titre de la maladie ou du chômage, par exemple. La surcote est appliquée au montant annuel brut de votre pension, avant la majoration de pension de 10 % des parents de trois enfants et plus.

Consultez le guide pratique "Je prépare ma retraite"

Consultez le guide pratique "Je prépare ma retraite"
  • Une check-list pour ne rien oublier
  • Des outils pratiques
  • Tous les articles utiles
J'y vais

Un deuxième bonus complémentaire

Dans le régime complémentaire Agirc-Arrco, si vous demandez votre retraite à la date à laquelle vous réunissez les conditions pour bénéficier du taux plein, votre retraite supporte un malus de 10 % pendant trois ans. Décaler la date de votre départ de deux ans vous permet d’échapper à ce malus et même de profiter d’un bonus de 10 % pendant un an. Vous n’avez aucune démarche à accomplir : surcote et bonus s’appliquent automatiquement, à partir du moment où vous y avez droit.

Cas pratique : Mireille a une retraite annuelle de base de 10 000 €

Comme elle a travaillé 8 trimestres en plus, elle bénéficie d’une surcote de 1 000 € (8 x 1,25 % x 10 000 €). Sa pension de retraite s’élève ainsi à 11 000 € après surcote. Et comme elle peut prétendre à la majoration de 10 % pour famille nombreuse, sa retraite est portée 12 100 €.

A lire aussi