Réforme des retraites : six mois pour donner son avis

Réforme des retraites : six mois pour donner son avis
Les citoyens ont six mois pour s’exprimer sur la future réforme des retraites. - © vadimguzhva

Le gouvernement vient de lancer une consultation citoyenne en ligne sur la future réforme des retraites qui doit aboutir à un système par points pour tous. Ouverte jusqu’au 25 octobre, elle s’accompagnera d’ateliers participatifs en région.

Les citoyens ont six mois pour s’exprimer sur la future réforme des retraites que l’exécutif entend mener. Jean-Paul Delevoye, le Haut-commissaire chargé de piloter les travaux préparatoires, a annoncé jeudi 31 mai l’ouverture d’une consultation citoyenne sur Internet jusqu’au 25 octobre.

Pendant la campagne présidentielle, Emmanuel Macron avait promis de remplacer le système de retraite actuel, jugé trop complexe et source d’inégalités. Pour cela, il veut supprimer les régimes spéciaux et mettre en place un système universel par points, dans lequel un euro cotisé donne les mêmes droits, quel que soit le moment où il a été versé et quel que soit le statut de celui qui a cotisé (salarié du privé, fonctionnaire ou indépendant).

Onze thèmes de discussion

Dans cette optique, l’exécutif invite les citoyens à donner leur avis sur le site www.participez.reforme-retraite.gouv.fr. Onze thématiques ont été retenues :

- Quel système de retraite pour tous les actifs ?

- Prendre sa retraite : à quel âge et à quelles conditions ? 

- Comment donner plus de choix dans la gestion de la fin de sa carrière 

- Quels droits accorder aux conjoints en cas de décès ?

- Comment améliorer l'acquisition de droits pour les plus jeunes ?

- Comment conforter la confiance dans notre système de retraite ?

- Comment adapter les retraites aux nouvelles formes du travail ? 

- Quelle prise en compte des enfants dans la retraite ? 

- Quelle solidarité entre les actifs ?

- Comment corriger les inégalités femmes-hommes en matière de retraites ?

- Quelle prise en compte du handicap et des aidants familiaux dans la retraite ?

Pour chaque thème, vous pouvez donner votre avis sur les constats et les propositions identifiés par le Haut-commissaire, proposer de nouvelles pistes de réflexion mais également voter pour ou contre les suggestions des autres.

« Toutes les contributions seront lues et intégrées à une synthèse restituant la diversité des arguments » qui sera rendue publique le 29 novembre. Celles qui auront été le plus soutenues et débattues recevront une réponse de la part du Haut-commissaire et seront transmises à un jury citoyen qui se réunira les 17 et 18 novembre et les 1er et 2 décembre.

Huit ateliers citoyens en région

La consultation en ligne s’accompagnera de huit ateliers de discussion en région en septembre et octobre qui porteront sur les propositions issues de la consultation :

En fin d’année ou début 2019, le Haut-commissaire présentera « les grandes orientations » de la future réforme en indiquant clairement dans ses préconisations celles qui auront été portées largement par les citoyens.

A LIRE AUSSI :

- Prélèvement à la source : quel impact sur votre impôt si vous prenez votre retraite en 2019 ?

- Le gouvernement veut doper l’épargne retraite

- Retraite des femmes : gérer au mieux le temps partiel

- Retraite des femmes : les compensations pour motifs familiaux