Réforme des retraites : le rachat d’un trimestre d’études facilité

Réforme des retraites : le rachat d’un trimestre d’études facilité

Dans le cadre de la réforme des retraites, des jeunes en activité pourront percevoir une aide de 4 000 € maximum pour financer le rachat de trimestres de cotisation correspondant à leurs années d’études.

Les jeunes actifs auront droit à une aide financière pour racheter des trimestres de cotisation à l’assurance vieillesse correspondant à leurs périodes d’études. La mesure figure dans la réforme des retraites 2013.

A l’heure actuelle, les personnes en activité dans le secteur privé peuvent effectuer un tel rachat entre 20 et 66 ans, dans la limite de douze trimestres.

En 2013, le prix d’un trimestre varie notamment en fonction de l’âge et du revenu, entre 1 055 € et jusqu’à 7 085 €.

Une aide totale de 4 000 €

Une aide de 1 000 € par trimestre sera attribuée afin d’atténuer ce coût.

Il sera possible de recevoir au total 4 000 €, pour racheter quatre trimestres d’études.

Pour bénéficier de l'aide, le rachat devra être effectué dans un délai allant jusqu'à dix ans après la fin des études.

La date d'entrée en vigueur de ce dispositif n'est pas encore connue.

Une compensation au report de la durée de cotisation

La modification vise à compenser l’impact sur les jeunes d’une autre mesure prévue dans la réforme des retaites, le report de la durée de cotisation ouvrant droit à une retraite à taux plein.

Cette durée va progressivement augmenter à partir de 2020 : elle atteindra 43 ans en 2035 pour les personnes nées en 1973 ou après.

Les personnes qui n'ont pas cotisé 43 ans percevront une pension amoindrie, même en prenant leur retraite à 67 ans, l’âge maximal permettant de bénéficier d’une retraite à taux plein. Le nombre d’années de cotisation est en effet inclus dans le calcul des pensions.