Quelle retraite pour les carrières longues ?

Quelle retraite pour les carrières longues ?

Depuis le 1er janvier 2004, les assurés qui ont commencé à travailler tôt peuvent partir à la retraite avant l’âge légal. Sous certaines conditions...

Arrivé sur le marché du travail avant 20 ans, vous avez aujourd'hui l'âge de songer à leur retraite.

Seuls les salariés, salariés agricoles, artisans et commerçants des régimes alignés (les exploitants agricoles, les professions libérales et les avocats ont des règles spécifiques de départ anticipé) qui remplissent deux conditions cumulatives bénéficieront d'une retraite anticipée.

1re condition à remplir : l'âge du début d'activité

Peuvent prendre une retraite anticipée, avant l’âge légal, les travailleurs qui ont débuté leur carrière avant un certain âge, et qui justifient, tous régimes de retraite de base confondus, d'une durée d'assurance validée au moins égale à la durée requise pour le taux plein. Cette durée d'assurance doit se cumuler avec une durée d'assurance cotisée variable selon l'âge de départ et l’année de naissance.

2e condition à remplir : le nombre de trimestres cotisés

A l'âge de début d'activité doit coïncider un nombre de trimestres cotisés. Cette durée cotisée dépend de l’année de naissance et de l’âge de départ à la retraite anticipée.

Est considérée comme année cotisée une année réellement travaillée et durant laquelle le salarié a directement payé ses cotisations à partir de son salaire.

Les périodes de service militaire prises en compte

Toutefois, les périodes de service militaire et de maladie professionnelle ou d'accident du travail sont, par exception et dans certaines conditions, prises en compte dans la limite de 4 trimestres. Cette tolérance n'est étendue ni aux périodes de chômage ou d'invalidité "assimilées" à des périodes d'assurance, ni aux périodes "reconnues équivalentes", aux majorations pour enfant ou au congé parental dont les cotisations sont à la charge des caisses d'allocations familiales.

Attention ! Les rachats effectués après le 13 octobre 2008, au titre des périodes d’activité incomplètes ou des années d’études supérieures, ne sont plus pris en compte dans la durée d’assurance cotisée.

Comment est effectué le calcul des périodes cotisées ?

La durée d'assurance, exprimée en trimestres, n'est pas le reflet du temps de travail. En effet, un trimestre cotisé est acquis chaque fois que le salaire qui a donné lieu à des cotisations est égal à 200 fois le Smic horaire.

La réforme des retraites votée le 26 novembre 2013 par les députés prévoit d'abaisser ce seuil à 150 Smic horaires, soit 1 414,5 € (au 1er janvier 2013).

Pour les "gros" salaires, un trimestre travaillé peut compter pour plusieurs trimestres cotisés.

Quatre trimestres comptabilisés par année

Mais seuls quatre trimestres sont comptabilisés par année civile.

Age de début d'activité, durée d'assurance et départ à la retraite

Pour mieux vous situer, consultez notre tableau :

La retraite anticipée pour carrière longue
Date de naissance Age de départ à la retraite possible Durée d'assurance cotisée Durée d'assurance en début de carrière
1952 59 ans et 4 mois 164 trimestres

5 trimestres à la fin de l'année de vos 17 ans. Si vous êtes né au cours du dernier trimestre, seuls 4 trimestres sont nécessaires.

1952 60 ans 164 trimestres 5 trimestres à la fin de l'année de vos 20 ans. Si vous êtes né au cours du dernier trimestre, seuls 4 trimestres sont nécessaires.
1953 58 ans et 4 mois 169 trimestres 4 trimestres à la fin de l'année de vos 16 ans. Si vous êtes né au cours du dernier trimestre, seuls 3 trimestres sont nécessaires.
1953 59 ans et 8 mois 165 trimestres 5 trimestres à la fin de l'année de vos 17 ans. Si vous êtes né au cours du dernier trimestre, seuls 4 trimestres sont nécessaires.
1953 60 ans 165 trimestres 5 trimestres à la fin de l'année de vos 20 ans. Si vous êtes né au cours du dernier trimestre, seuls 4 trimestres sont nécessaires.
1954 56 ans 173 trimestres 5 trimestres à la fin de l'année de vos 16 ans. Si vous êtes né au cours du dernier trimestre, seuls 4 trimestres sont nécessaires.
1954 58 ans et 8 mois 169 trimestres 5 trimestres à la fin de l'année de vos 16 ans. Si vous êtes né au cours du dernier trimestre, seuls 4 trimestres sont nécessaires.
1954 60 ans 165 trimestres 5 trimestres à la fin de l'année de vos 20 ans. Si vous êtes né au cours du dernier trimestre, seuls 4 trimestres sont nécessaires.
1955 56 ans et 4 mois 174 trimestres 5 trimestres à la fin de l'année de vos 16 ans. Si vous êtes né au cours du dernier trimestre, seuls 4 trimestres sont nécessaires.
1955 59 ans 170 trimestres 5 trimestres à la fin de l'année de vos 16 ans. Si vous êtes né au cours du dernier trimestre, seuls 4 trimestres sont nécessaires.
1955 60 ans 166 trimestres 5 trimestres à la fin de l'année de vos 20 ans. Si vous êtes né au cours du dernier trimestre, seuls 4 trimestres sont nécessaires.
1956 56 ans et 8 mois 174 trimestres 5 trimestres à la fin de l'année de vos 16 ans. Si vous êtes né au cours du dernier trimestre, seuls 4 trimestres sont nécessaires.
1956 59 ans et 4 mois 170 trimestres 5 trimestres à la fin de l'année de vos 16 ans. Si vous êtes né au cours du dernier trimestre, seuls 4 trimestres sont nécessaires.
1956 60 ans 166 trimestres 5 trimestres à la fin de l'année de vos 20 ans. Si vous êtes né au cours du dernier trimestre, seuls 4 trimestres sont nécessaires.

Quelles sont les démarches à accomplir ?

La reconstitution de carrière permet de vérifier que les conditions cumulatives sont bien remplies. Vous devez pour cela demander en ligne votre relevé de carrière.

Vous pouvez aussi contacter une Caisse d’assurance retraite et de santé au travail (Carsat), qui vous indiquera les démarches les mieux adaptées à votre cas.

L’Assurance Retraite conseille de ne prendre aucune décision de cessation d’activité avant d’être certain de pouvoir bénéficier d’une retraite anticipée.